Accueil > Ebooks gratuits > Herbert George Wells > H.-G. Wells : L’incroyable histoire du journal de Brownlow

H.-G. Wells : L’incroyable histoire du journal de Brownlow

samedi 16 octobre 2021, par Denis Blaizot

Ebooks gratuits
Des Epub et Pdf faits avec soin pour vous faire redécouvrir des œuvres anciennes tombées dans le domaine public.

Auteur : H. G. Weels
traducteur : Denis Blaizot
Titre français : L’incroyable histoire du journal de Brownlow
Titre original : The Queer Story of Brownlow’s Newspaper, 1932 1932
Éditeur : Gloubik éditions
Année de parution : 2021 2021

Synopsis :

En rentrant chez lui, Brownlow découvre dans son courrier du soir un journal date de quarante ans dans le futur. Fasciné, il le lit attentivement tout en buvant quelques verres de whisky. Son raisonnement altéré par l’alcool, il en déchire un article qui lui parait important et laisse le reste sur sa table de salon.
Quand, au petit matin, il prend conscience de son acte irréfléchi, il est trop tard. Sa femme de ménage l’a jeté. Cela n’empêche pas Brownlow de raconter à son ami Wells tout le contenu dont il se souvient. Et Wells nous le raconte à son tour.

Mon avis : J’ai découvert cette nouvelle de H. G. Wells H. G. Wells Quasiment tous les amateurs de Science-Fiction et fantastique connaissent les deux œuvres majeurs de cet écrivain anglais que sont La guerre des mondes et La machine à explorer le temps. Mais il a écrit également de nombreuses nouvelles dont certaines ont été publiée dans l’hebdomadaire d’information scientifique La Science Illustrée. Ce sont onze nouvelles que je compte vous proposer ici. Peut-être publierai-je également La Guerre des monde dont la première édition française a été publiée dans cette revue en 1901. par hasard en tournant les pages d’une copie numérique du N°3 de Avon Fantasy Reader (1947 1947 ). Je ne la connaissais pas. Et pour cause ! Elle n’est disponible en français que depuis 2016 2016 , dans une anthologie et une revue dont j’ignorais l’existence il y a encore un mois. J’en ai donc profiter pour faire ma propre traduction et vous la mettre à disposition gratuitement. Aussi, veuillez me pardonner les erreurs de traduction.

Et la nouvelle ? Elle vaut quoi la nouvelle vont me dire les lecteurs impatients et peu intéressés par l’histoire de la littérature. La nouvelle est très bonne, même si ce n’est pas la meilleure de l’auteur. Je trouve surtout qu’elle vaut pour les passages où Wells nous décrivant ce qu’il imagine de l’année 1971 1971 , tombe parfois pas très loin de la vérité. Notamment quand il décrit les tenues vestimentaires aperçues sur les photographies du journal. Elles sont dignes des défilés sur le tapis rouges du festival de Cannes ou les défilé de mode de nos grands couturiers. Il y prédit également la disparition des Gorilles, l’exploitation de la géothermie, etc.

En bref : Une nouvelle qui vaut le détour et les quelques minutes que vous consacrerez à sa lecture.

Quelsuqes extraits
Sa description de ces costumes était vague. Les personnes représentées dans les illustrations sociales et dans les publicités semblaient avoir réduit les vêtements – je veux dire des choses comme les gilets, les pantalons, les chaussettes et ainsi de suite – au minimum. Les seins et la poitrine étaient dénudés. Il semble y avoir eu des bracelets extrêmement exagérés, principalement sur le bras gauche et remontant jusqu’au coude, munis de gadgets qui servaient de poches. La plupart de ces bracelets semblaient être très décoratifs, presque comme de petits boucliers. Et puis, généralement, il y avait un immense chapeau, souvent roulé et porté à la main, et de longs manteaux des plus belles couleurs et évidemment aussi de la plus belle étoffe souple, qui soit traînaient devant attachés à une sorte de hausse-col, soit étaient rassemblés et enveloppaient le corps nu, soit étaient ceinturés ou jetés sur les épaules.
Le journal avait, en effet, annoncé la mort du dernier gorille. La tragédie qui s’est déroulée dans la réserve africaine de gorilles a suscité beaucoup de ressentiment. La population mondiale de gorilles diminue depuis de nombreuses années. En 1971 1971 , elle était estimée à 900 individus. Lorsque l’Office fédéral a pris le relais, elle n’était plus que de 300.

La nouvelles en pdf et au format A5 :