Accueil > Polars, Thrillers et romans noirs > Jim Thompson : Cent mètres de silence

Jim Thompson : Cent mètres de silence

lundi 30 mars 2020, par Denis Blaizot

Auteur : Jim Thompson Jim Thompson
Titre français : Cent mètres de silence
Titre original : Nothing more than murder (1950 1950 )
Éditeur : Gallimard (Coll. Série Noire)
Année de parution : 1950 1950

Quatrième de couverture :

« On demande femme seule, 40-45 ans, pour tenir maison de campagne. Pouvant porter uniforme taille 44. Bons gages. Écrire box n°... » Cette annonce met le feu aux poudres. Il y a longtemps que le torchon brûle entre Joe Wilmot et sa femme Elisabeth. Cette dernière a introduit Carol sous son toit. Carol louche, elle a la démarche d’un canard et l’élégance d’un sac de pommes de terre. Telle est la première impression qu’elle fait à Joe. La deuxième est différente : « C’est un miel, un sucre, un gâteau. Une vraie garce ! »

Mon avis : Cent mètres de silence est le troisième roman de Jim Thompson Jim Thompson , mais le premier édité en France. Les deux premiers n’ont été traduits que bien plus récemment.Comme je ne les ai pas lus, je ne sais pas s’il y a une bonne raison à cela. Mais, bast ! Parlons de celui que je viens de lire.

J’ai découvert cet écrivain par hasard par un volume de la collection Rivages/Noir trouvé sur un vide-grenier. Et jusque-là je n’ai pas eu l’occasion de regretter. Quoi que, avec le début de celui-ci... ça a failli.

En effet, je n’ai pas été emballé par le début. Un peu lent. Trop marqué par les vicissitudes un gérant de cinéma d’une petite ville de province américaine. Mais quand ça démarre... ça démarre !

Et là, c’est du grand Thompson. Il est même surprenant qu’il n’est pas été adapté au cinéma à la grande époque du film noir.

En bref : À lire, absolument. Il est bref - du moins dans sa version Série Noire - mais il mérite d’être lu. Peut-être justement parce qu’il est bref. Je lirai la version non-expurgée si je la trouve un jour d’occasion.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict


Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio