Accueil > Polars, Thrillers et romans noirs > Jean Guibard : Les Passagers de la nuit

Jean Guibard : Les Passagers de la nuit

dimanche 4 juillet 2021, par Denis Blaizot

Auteur : Jean Guibard
Titre français : Les Passagers de la nuit
Titre original : Dark Passage(1946)
Éditeur : Mon film N°124
Date de parution : 5 janvier 1949 1949

Quatrième de couverture :

Vincent Parry, condamné à perpétuité pour le meurtre de sa femme, s’évade de prison. Sur son chemin, il croise Irene Jansen, qui l’aide à passer un barrage de police. La jeune artiste peintre qui a suivi le procès est convaincue que Vincent est innocent. Recherché, Vincent décide dans un premier temps de fuir la ville avant d’avoir recours à la chirurgie esthétique. Muni d’un nouveau visage, il entreprend de retrouver le coupable, mais les événements vont encore lui échapper.

Mon avis : Premier point important, il s’agit de la novélisation du film Les Passagers de la nuit tiré du roman de David Goodis David Goodis David Goodis, né le 2 mars 1917, à Philadelphie où il est mort le 7 janvier 1967, est un écrivain américain de roman noir.  : Dark Passage (Cauchemar). J’ai failli en parler comme d’une nouvelle de cet écrivain prolifique. Mais rendons à César ce qui appartient à César :
David Goodis David Goodis David Goodis, né le 2 mars 1917, à Philadelphie où il est mort le 7 janvier 1967, est un écrivain américain de roman noir. a écrit Dark Passage, puis — si j’ai bien compris — participé à la rédaction du scénario du film. Enfin, Jean Guibard a réalisé la mise en nouvelle du film pour la revue Mon film.

Et Jean Guibard, qui est-il ? Hé bien, il semble assez difficile de faire un inventaire de son œuvre. D’après le site Calindex il a rédigé 45 novélisations de films pour Mon Film . Mais il a également travaillé pour Films et romans . Et là ! impossible de trouver une liste exhaustive.

Un numéro de Mon film est un fascicule de 16 pages, couverture comprise. La deuxième et l’avant-dernière pages sont consacrées à des publicités ; les deux pages centrales à une actrice ou un acteur célèbres et quelques nouvelles brèves du monde du cinéma. Le reste, soit dix pages, est une novélisation illustrée de phots d’un film à l’affiche au moment de la sortie du numéro.

Avez-vous vu Les Passagers de la nuit ou lu Cauchemar ? non ? Je ne voudrais pas trop en dire, mais il faut bien parler de l’intrigue... quoi que ! le synopsis ci-dessus est largement suffisant. :-)

En bref : Maintenant que j’ai lu cette nouvelle, je n’ai plus qu’à trouver le moyen de voir le film et à me procurer le roman. Nous vous trompez pas. Moi qui suis amateur de nouvelles, j’ai trouvé qu’elle se suffit à elle-même. Mais j’ai envie de comparer. Et, si je ne suis pas particulièrement fan de Humphrey Boggart, j’adore les films noirs de l’après-guerre.

Et en bonus, une sélection d’affiches du film.