Accueil > Ebooks gratuits > André Laurie : Les exilés de la Terre

André Laurie : Les exilés de la Terre

samedi 2 novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 63.3 ko

PNG - 29.9 ko
Ebooks gratuits
Des Epub et Pdf faits avec soin pour vous faire redécouvrir des œuvres anciennes tombées dans le domaine public

Année de parution originale : 1888 Chez Hetzel.

Synopsis : Norbert Mauny, jeune astronome français, se retrouve à la tête d’une folle entreprise digne des meilleurs romans de Jules Verne : Attirer la Lune à nous pour pouvoir plus facilement accéder à ses richesses. L’endroit idéal pour arriver à bonnes fins est une montagne du soudan riche en pyrites. La première partie de l’ouvrage, « Le nain de Rhadamèh », retrace les difficultés qu’il rencontre dans un Soudan en plein soulèvement. Dans la deuxième partie, « Les naufragés de l’espace », Les héros bloqués sur la Lune, tentent par tous les moyens à leur disposition de revenir sur Terre.

Mon avis : Voilà un roman de Science-Fiction qui ne peut pas laisser indifférent. La trame est plaisante, les personnages intéressants, même si le méchant est par trop caricatural. La description du soudan à la fin du XIXe siècle, la soif d’innovation et de conquête sont bien rendus. Malheureusement le tout est, à mon sens, gâché par des délires pseudo-scientifiques. Si vous êtes capable de ne pas en tenir compte — et que vous aimez les romans façon Jules Verne — vous y trouverez un bon divertissement. Malheureusement, si comme moi, vous n’êtes insensibles aux erreurs scientifiques ou historiques, vous risquez fort de prendre la mouche et peut-être même d’en abandonner la lecture. Ce qui serait dommage.
Pourquoi abandonneriez -vous la lecture de ce roman ? Tout simplement à cause d’une énormité dans la première partie :
Nos héros transforment une montagne de pyrite en un énorme électro-aimant. Nonobstant le fait qu’à l’époque (1888) on ignorait que la Lune n’avait pas de champ magnétique, il est surprenant qu’André Laurie (il s’agit en fait d’un des pseudonymes de Jean-François Paschal Grousset n’ait pas pensé que attirer la Lune par un électro-aimant gigantesque aurait des conséquences désastreuses sur Terre Et tout particulièrement au Soudan que la Lune touche lors de cette expérience catastrophique.
Faisons le point des idioties de cette partie de l’œuvre :

  • La « montagne de pyrite » est en fait posée sur le sable. Dans ce cas comment ce fait-il que la Lune soit attirée vers la Terre ? Si cette expérience n’avait ne serait-ce que l’ombre d’une chance de réussir, c’est plutôt la montagne qui partirait sur la Lune.
  • Je l’ai déjà dit. La mise en service de cet électro-aimant fantastique provoque un rapprochement de la Lune et de La Terre et cela sans aucun dégâts important sur Terre, si ce n’est, contre-coup d’une mauvaise manipulation, le transfert de la « montagne de pyrite » sur la Lune. Fin de la première partie.
  • Nos héros n’ont pas trop de mal à survivre sur la Lune dans des bâtiments non prévus à cet effet alors même que l’auteur intègre parfaitement le fait que la Lune est dépourvue d’atmosphère.

Allez ! J’arrête là la liste des défauts, et malgré celle-ci, je vous invite à lire ce roman si vous pouvez vous le procurer.

Disponible sur gallica.bnf.fr en lecture en ligne ou téléchargement

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict