Accueil > Mes auteurs favoris > Walter Jon Williams

Walter Jon Williams

samedi 11 janvier 2014, par Denis Blaizot

J’ai découvert Walter Jon Williams quelques mois après la sortie en France de Sept jours pour expier. Depuis j’ai lu de cet excellent écrivain presque tout ce qui a été publié en français.

JPEG - 225.3 ko
Le coup du cavalier
L’ATALANTE, coll. La Dentelle du Cygne n° (257), dépôt légal : septembre 2010



Titre original : Knights moves, 1985
Quatrième de couverture : Deux miracles ont ouvert aux hommes le chemin des étoiles : une source inépuisable d’énergie et le secret de l’immortalité. Mais, isolées par la barrière de la vitesse de la lumière, les colonies se sclérosent ; quant à l’immortalité, elle distille son poison insidieux : l’ennui...
Resté seul propriétaire d’une Terre dépeuplée par la diaspora galactique, Doran Falkner, l’auteur des deux miracles, en cherche un troisième pour sortir l’humanité de sa torpeur. La réponse se trouve peut-être sur la planète Amaterasu, où de placides animaux semblent capables de se téléporter tel le cavalier survolant les cases de l’échiquier. À moins que les centaures... ?

JPEG - 195.5 ko
Les Joyaux de la couronne
Fantasy - RIVAGES
coll. Fantasy n°24
dépôt légal : mars 1998



Titre original : The crown jewels, 1987
Quatrième de couverture :Drake Maijstral n’est rien moins que le cambrioleur patenté le plus célèbre de la galaxie. Suivi en permanence par des caméras-espions miniaturisées, il commet avec une rare élégance les forfaits les plus audacieux et dévalise en un tournemain les places fortes le mieux gardées, au nez et à la barbe des riches dignitaires qu’il détrousse.
Mais dans cet univers colonisé par une race éprise des manières chevaleresque, même un esthète de larcin comme Maijstral risque le faux pas à tout instant. En s’attaquant au trésor le plus précieux de l’empire, le maître-voleur n’aurait-il pas choisi une cible trop dangereuse pour lui ?

JPEG - 78.6 ko
Sept jours pour expier
DENOËL
coll. Présences n°13
octobre 1993



Titre original : Days of Attonement, 1991
Quatrième de couverture :
Perdue au fond du Nouveau-Mexique, la petite ville d’Atocha se meurt doucement, oubliée à l’orée du XXIe siècle, même si une secte millénariste a cru y voir des ovnis, même si on y a installé un train futuriste, et même si un centre de recherches en physique quantique s’est récemment installé à ses portes.
Jusqu’au jour où cet univers provincial seulement rythmé par les prêches du pasteur, la chasse aux braconniers et les rixes du samedi soir, va se détraquer pour Loren Hawn, le chef de la police : fermeture de la mine de cuivre, troubles en ville, alerte au centre de recherches.
Mais ce n’est encore rien à côté de cet homme qui vient un soir mourir dans ses bras, criblé de balles. Un homme que Loren connaît bien — comme il connaît tout le monde dans le pays. Il se trouve seulement qu’il est déjà mort dans un accident de voiture vingt ans plus tôt...

JPEG - 217.4 ko
Plasma
J’AI LU
coll. Millénaires n°6055
dépôt légal : décembre 2000



Titre original : Metropolitan, 1995
Première partie du cycle
Quatrième de couverture : Dans un lointain futur, la Terre est divisée en gigantesques cités qui tiennent lieu d’états. Et sur cette planète prisonnière d’un bouclier électromagnétique, conséquence des guerres du passé, la science a perdu sa prédominance au profit d’une magie omniprésente.
Convoité de tous, mais accessible seulement aux nantis, le plasma est à la fois une ressource énergétique puissante et l’essence fondatrice de cette magie. Mais c’est surtout une denrée rare dont le gouvernement régule la consommation et contrôle les prix.
Lors d’une enquête, Ayah, simple envoyée de l’office de contrôle du plasma, découvre par hasard un gisement inexploité et non recensé, qu’elle décide de détourner à son profit. Elle choisit de le vendre à une entreprise privée dirigée par Constantin, homme politique et riche industriel aux desseins révolutionnaires, qui prépare un coup d’état.
Ayah fait rapidement siennes les ambitions progressistes de ce puissant magicien qui lui révèle comment utiliser son propre don géomantique.
S’ensuit alors une course poursuite contre la vigilance du gouvernement...

JPEG - 212.2 ko
La guerre du plasma
J’AI LU
coll. Millénaires n°6052
dépôt légal : août 2002



Titre original : City on Fire, 1997
Deuxième partie du cycle
Quatrième de couverture : Ayah la Barzakie, Ayah la rebelle, a offert au métropolite Constantin une énorme quantité de plasma, lui permettant ainsi de s’emparer du pouvoir à Caraqui dont il veut faire une « cité nouvelle », plus juste et plus humaine. Hélas, lorsqu’elle y rejoint son amant, les choses sont loin d’être simples : non seulement ils doivent se mesurer à un contre-coup d’État, mais ils vont aussi avoir fort à faire pour éradiquer la Main d’Argent, redoutable mafia qui règne sur le trafic du plasma, cette précieuse source d’énergie, de puissance et de jouvence qui donne à celui qui la possède le pouvoir de changer le monde.
Au gré des alliances et des trahisons, Ayah fera l’apprentissage du pouvoir et découvrira la complexité de l’âme humaine, jusqu’au moment où il lui faudra affronter le mal absolu : Taikoen, le démon assassin qui dévore ses victimes de l’intérieur, cet allié ô combien encombrant que Constantin contrôle avec difficulté et qui le domine peu à peu...

JPEG - 251.3 ko
Câblé +
DENOËL
coll. Lunes d’Encre n°58
dépôt légal : septembre 2004



Ce volume contient :

  1. Câblé (Hardwired),
  2. Perspective érogène (Erogenoscape),
  3. Solip : système (Solip:system),
  4. Le Souffle du cyclone
  5. Bibliographie



Quatrième de couverture :Êtes-vous câblé ? Comme Cowboy, l’ancien pilote de chasse aux yeux sensibles aux infrarouges ; comme Sara toujours prête à se débarrasser de ses ennemis en utilisant le cybercobra lové dans sa gorge ; comme Reno, décédé mais toujours vivant dans l’interface ? Si ce n’est pas le cas, comment espérez-vous survivre à la menace que représentent les orbitaux ?
Le cycle de Cablé — deux romans, deux longues nouvelles, réunis ici sous le titre Cablé + — est l’une des œuvres majeures du cyberpunk, un western orbital et informatique dénué de temps morts, écrit quinze ans avant la trilogie Matrix.

JPEG - 282.8 ko
Mélancolie des immortels
FLAMMARION
coll. Imagine n°48
dépôt légal : avril 2004



Titre original : The Praxis (Book One of Dread Empire’s Fall), 2002
Quatrième de couverture : Conquérants implacables, les Shaas, extraterrestres dont personne ne connaît l’origine, règnent en maîtres absolus sur l’empire galactique depuis dix millénaires. Au nom de la Praxis, dogme totalitaire, ils ont soumis l’une après l’autre bon nombre d’espèces, rasant parfois sans état d’âme des planètes entières au moindre écart de conduite. Seulement, au fil des siècles, l’ennui a saisi les Shaas, le goût de la conquête s’est étiolé et, dans leurs mémoires surchargées, plus aucune nouvelle information ne peut désormais s’engranger — et ce malgré une singulière assistance informatique. Aussi l’un après l’autre les empereurs se suicident-ils, entraînant dans la mort tous leurs subordonnés directs et les membres de leur famille.
Or voici que le souverain en place, dernier membre vivant des Shaas, annonce son prochain décès. Le trône est bientôt libre. La rébellion des Naxids, qui s’estiment héritiers de l’empire pour en avoir été le premier peuple conquis, crée un véritable choc. Les divisions restées fidèles à la loi shaa de la prestigieuse Flotte chargée de maintenir ordre et sécurité sauront-elles mater ces insurgés ? Et au sein de cette armée qui n’a connu aucun combat depuis des lustres, la fragile alliance des diverses espèces saura-t-elle résister à l’assaut organisé par les rebelles ?

Malheureusement pour ceux qui ont aimé, Flammarion n’a pas l’air décidé à nous proposer la suite.

JPEG - 106.9 ko
Utopiales 2009
Éditions ActuSF
Parution : octobre 2009



Elvis le Rouge
Titre original : Red Elvis — 1994
Nouvelle

Il me reste encore à découvrir en français :

  • Aristoï
  • La voie du destin
  • Avaleur de mondes
  • Ceci n’est pas un jeu

Et quasiment toutes ses nouvelles traduites.