Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Nouvelles et romans récents de SFFF en numérique > Romain Billot : Le visage de la bête

Romain Billot : Le visage de la bête

dimanche 12 janvier 2014, par Denis Blaizot

JPEG - 33.3 ko

Publiée dans le tome 20 du Codex Atlanticus, cette nouvelle de Romain Billot a été récompensée par le prix Merlin en 2012.

Synopsis :

Alice s’est enfin décidée à fuir le domicile conjugal et son mari qui la maltraite, qui la blesse moralement et physiquement. Mais la route qui la sépare du premier hameau est couverte de neige. Une erreur de conduite la mène au fossé. La voiture étant devenue inutilisable, elle se voit contrainte de continuer à pied. Mais le souvenir de la bête qui l’a poursuivie dans son enfance ne cesse de s’imposer à sa vision…

Mon avis : Très bonne nouvelle fantastique. J’ai trouvé l’introduction un peu longue (les états d’âme de l’héroïne et ses problèmes de violences conjugales) mais bien écrite. N’étant vraiment pas amateur de cette littérature qui décrit la vie ordinaire d’humains ordinaires, j’aurais sans doute laissé tombé cette lecture si je n’avais pas appris son existence et son appartenance non équivoque au genre fantastique par une chronique en disant grand bien. Je n’ai pas non plus été convaincu par le coup de la grave blessure sur un fil de fer barbelé. Si l’héroïne a enfilé plusieurs pulls pour se protéger du froid, on est en droit de supposer qu’elle au moins un pantalon bien chaud. Alors l’estafilade à la cuisse qui la fait hurler de douleur (de surprise d’accord mais de douleur... ) et surtout laisse une trace dans la neige. Mouais, fallait ça pour relancer l’intrigue, mais quand même. Ah oui ! Je ne voulais rien dévoiler de l’histoire mais un truc m’a chagriné. Le méchant mari est attaqué par monstre. Ok. Mais chose étrange, il est d’abord blessé au ventre avant que la créature, qui veut le tuer, ne se décide à toucher la gorge. Bof !
Mais à part ces petites choses qui m’ont fait tiquer, j’ai bien aimer cette nouvelle et vais chercher à lire d’autres choses de cet écrivain.

PNG - 10.1 ko

Messages

  • J’ai tiqué aussi sur la blessure infligée par le fil barbelé. C’est sur que ça peut faire très mal, mais de là à provoquer une blessure « profonde » tout en ayant plusieurs couches de vêtements... mouai.
    Enfin en passant outre ces petits détails, on peut facilement apprécier cette nouvelle. :)
    La plupart des textes de Romain sont dispo sur son site. J’en ai lue quelques unes qui sont pas mal non plus !

  • J’ai également lu ce texte, sympa, j’ai adoré la fin, mais pour revenir au « tiquage signalé » à aucun moment il n’est fait mention qu’elle enfile autre chose que plusieurs pulls après l’accident, il est même précisé qu’elle est en jean et porte des chaussures non adaptées pour une situation pareille... Un barbelé qu’on ne voit pas, surtout dans le noir en se jetant dessus en courant, pardon mais cela peut provoquer une plaie nécessitant plusieurs points de sutures (et je sais de quoi je parle) donc moi ça ne m’a pas paru si incongru que ça.