Accueil > Mes auteurs favoris > John Brunner (1934 - 1995) > John Brunner : Éclipse totale

John Brunner : Éclipse totale

samedi 2 novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 72.5 ko

Publié en 1977 dans la collection Le Masque Science-fiction avec une traduction de Mary Rosenthal.

Quatrième de couverture : En 2028, à dix-neuf années lumière de la Terre, une équipe internationale tente l’Impossible pour résoudre l’énigme de Sigma Draconie. Sur cette planète, il n’a fallu que trois mille ans à une race suprêmement intelligente pour passer du stade Néolithique à celui du vol spatial. Et cette race a disparu. Totalement. Pourquoi ? Comment ? Balayée par un virus fatal, une guerre, une. religion implacable, une mutation assez délétère pour anéantir une civilisation tout entière ? Et la solution de l’énigme arrivera-t-elle à temps pour sauver la Terre ?

Mon avis : Il est plus difficile de chroniquer (critiquer) un roman que l’on n’a pas aimé. Pour ce roman de John Brunner, ça va être très difficile.
Cet auteur a fait du très bon (Le Troupeau aveugle, Sur l’onde de choc, ...) et du moins bon (Tous à Zanzibar, L’orbite déchiquetée). Éclipse totale se situe plutôt dans le premier groupe avec une trame pourtant relativement simple. Mais cette simplicité apparente ne permet pas pour autant au lecteur de deviner la fin.
Ce groupe de scientifiques perdus à 18 années lumières de la Terre va-t-il découvrir pourquoi la civilisation qui y a prospéré voilà près de cent mille ans a disparu ? Seront-ils rapatriés sur Terre ou devront-ils créer une colonie sur cette planète perdue ? Comme à son habitude, Brunner sait maintenir l’attention avec des personnages au caractère bien marqué et des situations et des états d’âmes très proches de nos préoccupations sans pour autant nous donner le sentiment de lire un compte-rendu insipide.
C’est une lecture que je vous conseille sans hésiter.

PNG - 13 ko

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict
CITRIQ