Accueil > Ebooks gratuits > Alick Munro : La terreur de l’étang

Alick Munro : La terreur de l’étang

jeudi 23 juin 2022, par Denis Blaizot

Auteur : Alick Munro

Titre français : La terreur de l’étang

Titre original : The terror of the pond (1899 1899 )

Éditeur : Gloubik éditions

Année de parution : 2022 2022

Présentation :

Une soirée calme sur un paquebot au large des côtes portugaises. Deux hommes, dont le médecin de bord, discutent sur le pond supérieur en regardant d’éloigner la côte de Cintra.

Le médecin entreprend alors de raconter les événements étranges qu’il a vécu quelques années plus tôt dans une ferme, une quinta, de l’arrière-pays de Cintra.

Mon avis : Mais où va-t-il chercher tout ça ? Se demanderont certains d’entre vous. Hé bien, toujours à la recherche d’œuvres peu connues d’auteurs réputés, je découvre de temps en temps des textes d’écrivains oubliés et pour certains passés inaperçus à leur époque. Pour avoir été oublié, Alick Munro a été oublié. Je n’ai rien trouvé (pour l’instant) sur l’être humain [1].. et très peu sur ses œuvres :

  • Ian’s sacrifice (Illustrée par Ralph Peacock. The Harmsworth Magazine — 1898 1898 -1899 1899 )
  • The Raven of Flamboro (1899 1899 )
  • McNicol’s Wehr-Wolf, (The Ludgate — 1900 1900 )
  • A Life : Price One Shilling, (The Royal Magazine — 1901 1901 )
  • A Carnival Kiss, (The Tatler — 1902 1902 )
  • A woman of wiles (1902 1902 )
  • The Courage of a Coward (The Windsor Magazine — 1902 1902 )
  • The ‘Vigo’s’ Captains (The Windsor Magazine — 1903 1903 )
  • The Cave-Dweller (Illustrée par Abbey Altson. The Windsor Magazine — 1903 1903 )
  • The phantom fisherman (The Windsor Magazine — 1904)
  • The Unknown Quantity (The Windsor Magazine — 1905 1905 )

Et maintenant la nouvelle que je viens de traduire et dont je mets la version française à votre disposition.

Je l’ai trouvée très bonne. Simple. Efficace. Avec ce qu’il faut de mystère et de description pour en faire une excellente nouvelle. Elle aurait toutefois gagné à ce que le dernier tiers, celui de la résolution de l’énigme de la terreur de l’étang soit plus développée. Nous n’en sommes quand même pas au Happy End ultrarapide que j’ai pu rencontrer dans d’autres textes fantastiques. Non, quand même pas. Mais deux ou trois paragraphes de plus détaillant d’avantage la légende de la Terreur de l’étang et sur l’exploration d’une grotte menant à la résolution du mystère auraient été les bienvenus.

Alors, comme elle n’est pas bien longue, n’hésitez pas à partir à sa découverte.


[1Il s’agirait peut-être de Alexander Richard B. Munro (1871-1935) d’après philsp.com