Accueil > Chroniques diverses > Michel Benoît : Les morts mystérieuses de l’histoire

Michel Benoît : Les morts mystérieuses de l’histoire

mardi 22 mars 2016, par Denis Blaizot

JPEG - 65.6 ko
Éditions Eyrolles
Date de sortie : 17/03/2016
ISBN : 2212564422
186 pages — 10 €

Communiqué de presse : Quand plane l’ombre d’un doute. 16 affaires non classées, à l’intention des passionnés d’Histoire que les énigmes font vibrer. Parce que la vérité est (parfois) ailleurs. Accident, maladie subite, meurtre, disparition physique… Innombrables sont les figures phares -hommes et femmes- de la mémoire collective dont le décès demeure nimbé de mystère, même quand une version officielle des faits s’est imposée, occultant d’autres interprétations. D’Agnès Sorel -favorite du roi Charles VII, au 15e siècle-, à la pop star John Lennon, en passant par Maximilien de Robespierre, Louis XVII -‘l’enfant du Temple’-, l’empereur Napoléon 1er, l’écrivain engagé Émile Zola, les dictateurs Adolf Hitler et Joseph Staline ou encore la comédienne -sex symbol- Marilyn Monroe, Michel BENOIT a sélectionné 16 de ces cas de morts dont les causes et circonstances déclarées, -à raison- sujettes à caution, alimentent spéculations et controverses. Autant d’épisodes de la France moderne et contemporaine ou du second 20e siècle occidental « planétaire », de moments du « roman national » ou de l’actualité encore chaude -fait/s divers au parfum de scandale- des dernières décennies, certains particulièrement notoires, d’autres moins connus (le général Leclerc, le Waffen-SS Joachim Peiper), tous captivants. Pour chacun, Michel BENOIT a mené l’enquête -ou plutôt la contre-enquête !-, à la lumière des connaissances actuelles issues de la recherche, et lève le voile, proposant une lecture qui parfois diverge du récit « autorisé », ébranlant nos certitudes. Et c’est en conteur hors pair qu’il nous entraîne du côté obscur de l’événement, dans les pas des victimes dont il restitue les ultimes heures, nous immergeant dans les méandres de contextes ou d’époques troublés entre tous, dans les coulisses de funestes et emblématiques « affaires ».

Sommaire :

  • Agnès Sorel
  • Henri IV
  • Maximilien de Robespierre
  • L’affaire du courrier de Lyon
  • Louis XVII
  • Napoléon Bonaparte
  • Le duc Bourdon
  • Léon Gambetta
  • Émile Zola
  • Adolf Hitler
  • Le général Leclerc
  • Joseph Staline
  • Marilyn Monroe
  • Stevan Markovic
  • Joachim Peiper
  • John Lennon

Mon avis : Autant avouer entrée de jeu que je ne suis pas un fan de ce genre d’ouvrage, mais puisque c’était une première proposition de SP (service presse) de la part de cet éditeur, je ne voulais pas refuser. Bien m’en a pris. Bon. Je ne suis toujours pas un inconditionnel de ce genre de livre. Toutefois j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, et c’est déjà ça.

Bien sûr, la liste de ces affaires de décès suspect ne se limite pas à ces seize-là, et l’auteur a fait un choix. Douze d’entre elles concernent des événements s’étant déroulés en France ou impliquant des français. Vous y apprendrez plein de petites choses sur les conditions du décès de personnages aussi célèbres que Napoléon ou Staline, aussi sur de parfaits inconnus s’ils n’avaient pas été pris dans une affaire des plus louches tels les victimes du courrier de Lyon.

Beaucoup de ces morts sont coincées entre les manques d’informations (Les moyens techniques de la police n’étaient pas les mêmes que maintenant), la légèreté (la gouvernante de Marilyn Monroe qui lave les draps de la victime avant l’arrivée de la police) ou les raisons d’état. Et c’est très certainement une des principales raisons de leur non résolution. Même sans être un amateur d’Histoire, qu’elle soit grande ou petite, je me suis laissé avoir à lire ce livre de la première à la dernière ligne. Ce qui m’a permis de maugréer plus d’une fois sur la faiblesse du style de l’auteur qui utilise des tournures de phrase pas toujours très heureuses... Mais, bien sûr, maintenant que je rédige ma chronique, je n’en retrouve aucune. Point intéressant, le livre se termine par une bibliographie proposant, en moyenne, une demi-douzaine de références vous permettant d’en savoir plus sur chacun des cas.

En bref : Un bon moment de lecture. Et je n’hésiterais pas, surtout pour 10 €, a acheter un éventuel tome II si l’occasion se présentait.

Le blog de l’auteur : http://michelbenoit.canalblog.com/

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko
CITRIQ