Accueil > Chroniques diverses > La 3D libre avec Blender 2.6 (suite) : Peut-on vraiment apprendre à utiliser (...)

La 3D libre avec Blender 2.6 (suite) : Peut-on vraiment apprendre à utiliser Blender avec ce livre ?

dimanche 3 novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 142.9 ko

Auteurs : Olivier Saraja , Henri Hebeisen , Boris Fauret
Editeur : Eyrolles
Collection : Accès libre
Nombre de pages : 536 pages + DVD
Date de parution : 22/08/2013 (5e édition)
EAN13 : 9782212128970
Prix : 36€

Présentation de l’ouvrage : Celle-ci a fait l’objet d’une chronique distincte.

Mon avis : J’ai souvent été tenté d’apprendre à utiliser Blender. Mais sans un bon guide, autant dire que c’est resté à l’état de projet. Vouloir faire une chronique ce livre est pour moi l’occasion de me forcer à aller plus loin que simplement installer l’application.

En toute logique, je vais aborder ce livre chapitre après chapitre :

  • Installation de Blender ;
  • Prise en main ;
  • Premier projet avec Blender ;
  • Techniques de modélisation ;
  • Matériaux et techniques d’illumination avec Cycles ;
  • Matériaux et techniques d’illumination avec Blender ;
  • Techniques d’animation fondamentales ;
  • Techniques d’animation avancées ;
  • Le rendu avec Blender.

1. Installation de Blender
En douze pages, ce chapitre vous apprend comment installer Blender sous windows, Linux ou Mac-Os, mais surtout comment régler à votre convenance les préférences de l’utilisateur. J’aurais trouvé logique que la section L’écran d’accueil située au début du chapitre 2 soit placée entre l’installation et les préférences puisque c’est la première chose que l’on voit au premier démarrage de l’application.

Je n’ai fait que survoler les sections installation qui m’ont paru correctes et suffisantes. À noter que, travaillant sous Linux, j’ai largement préféré installer l’application via les dépôts communautaires. C’est plus simple, plus sûr et plus rapide... même si, pour le coup, je n’ai que la version 2.63.

Les préférences utilisateur ne sont que survolées dans ce premier chapitre et c’est plutôt une bonne idée, puisqu’on ne sait pas encore quoi changer ni pourquoi. Donc savoir ce qu’il est possible de personnaliser est largement suffisant. Il vous est malgré tout indiqué comment changer la configuration de la souris ou la langue si vous le souhaitez. C’est aussi dans cette section que vous apprendrez comment activer ou désactiver les add-ons.

2. Prise en main
Ce chapitre est découpé en trois parties :

  • Découverte de l’interface
  • Bases fondamentales

La Découverte de l’interface aurait pu en partie être placée dans le chapitre précédent, donnant à celui-ci un peu plus d’intérêt. Chaque élément de l’interface est décrit en quelques lignes. Je n’aime pas cette idée de tous les trouver groupés là, avant même d’en avoir l’usage.
La section Bases fondamentales me donne l’occasion de jouer avec les fonctions de base du logiciel. C’est bien agréable, mais je reste convaincu que toutes ces informations auraient pu avantageusement être distillées au fil des pages à la première utilisation ; placées dans la marge extérieure à l’instar des astuces, et regroupées dans un index dédié.

3. Premier projet avec Blender On entre enfin dans le vif du sujet avec un projet simple, mais qui doit normalement permettre de vraiment commencer à prendre en mai le logiciel.