Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Robert Bloch : Retour à Arkham

Robert Bloch : Retour à Arkham

Néo N°22— 1980

mercredi 11 mars 2020, par Denis Blaizot

JPEG - 38.4 ko
Retour à Arkham
Robert Bloch
NéO

Auteur : Robert Bloch  
Titre français : Retour à Arkham
Titre original : Strange Eons (1979  )
Éditeur : NéO   (Coll. Fantastique/Science-Fiction/Aventures N°22)
Année de parution : 1980  
ISBN : 2-7304-0070-2

Quatrième de couverture :

Albert Keith achète un tableau, mais pas n’importe quel tableau : Le modèle de Pickman, absolument identique à celui de Lovecraft dans sa nouvelle. Plaisanterie, mystification macabre ? Puis une mort atroce, comme dans La peur qui rôde, autre nouvelle de Lovecraft. Coïncidence, hasard ou propos délibéré ? L’art imite-t-il la réalité ou est-ce l’inverse ? Dès lors la peur rôde autour d’Albert Keith et de son ami Waverly. C’est le début d’un voyage vers l’horreur et la mort. L’univers bascule, une folle enquête commence. Qui est le mystérieux révérend Nye, chef de la secte de la Sagesse des Étoiles ? Quelle est cette conspiration secrète... ce culte ? Et si l’œuvre de Lovecraft n’était pas une fiction, mais la réalité ? S’il avait tenté de nous prévenir par ses écrits... d’avertir l’humanité du terrible danger, surgi du fond des âges, qui la menace à présent ? Mark Dixon découvrira l’horrible vérité, à la dernière page de ce roman fantastique, au suspense haletant, mené comme un roman policier, sur lequel plane l’ombre du grand HPL... Howard Phillips Lovecraft.

Mon avis : J’aime les livres qui ont une histoire. C’est pour cela que j’en achète beaucoup d’occasion. Celui-ci ne déroge pas à la règle. Acheté 0,50€ dans une foire aux livres d’une ONG quelconque, j’ai bien failli passer à côté.

En effet, à peine passé la porte, direction les tables où s’accumulent livres de SF, fantastiques, thillers, polars... avec l’espoir d’y trouver des romans de Robert Bloch  , Jim Thompson  , Fredric Brown  , Jean Ray  , etc. Et au milieu de ces centaines de livres déjà lus et parfois maltraité, j’aperçois le dos reconnaissable du NéO  . Mais je vois aussi très vite qu’il a subit une reliure de bibliothèque, pas très belle, et souvent en piteux état. Ce type de reliure est toujours signe de la présence de tampon et autres pochettes pour fiches d’identification. Vadé rétro satanas ! Ce livre n’entrera pas dans ma bibliothèque. Quoique !! Arrivé à l’autre bout de la salle, un flash : Ce livre abandonné à son triste sort est un roman de Robert Bloch  . Demi-tour ! Heureusement personne ne l’a pris. Alors oui. Ce livre est un livre qui échappe au pilon avec ces tatouage et son costume de bagnard. Sans doute peu lu. Il est encore propre et sa reliure (moche) solide.

Et me voilà en train de lire un roman de Robert Bloch   très spécial, à mi-chemin d’un roman fantastique et de la biographie de HPL.

Mais plus qu’une biographie de HPL, ce roman tourne à la bibliographie de Lovecraft. Très bel exercice : écrire un roman qui reprend le plus possible d’idées extraites de ses œuvres. C’est bien écrit, l’histoire tient la route. Est-ce dû au thème ? à la reprises d’idée déjà utilisées ? Je ne sais. Une chose est certaine : il ne m’a pas emballé. Première déception à la lecture d’un Robert Bloch  .

En bref : Si vous êtes un aficionado des mythes Cthulhu, ce roman devrait vous plaire. Si vous ne connaissez pas cet univers, ce roman vous en donnera un bon aperçu. Si vous appréciez l’œuvre de Bloch mais n’êtes pas dan d’un fantastique lovecraftien, vous pouvez sérieusement envisager de passer votre chemin... ce que j’aurai pu ou du faire.

PNG - 13 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict