Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Larry Niven : Un Monde hors du Temps

Larry Niven : Un Monde hors du Temps

vendredi 3 avril 2015, par Denis Blaizot

JPEG - 176.4 ko
Larry Niven : Un Monde hors du Temps
Éditions Albin Michel
1978
Super-fiction 35

Quatrième de couverture :

Jay Corbell, un « réfrigéré » est réveillé au XXIIe siècle. Devenu astropilote d’État, il se trouve lancé dans une odyssée galactique qui l’entraîne à trois millions d’années dans le futur pour le ramener sur une Terre étrangement transformée et déplacée.

Essayant de découvrir ce qui s’est passé durant les trois mille millénaires de son absence. Corbell rencontre une Norne solitaire qui a été belle et est restée vindicative, accompagnée de ses serpents-chats et d’autres curieux animaux mutants. Il rencontre aussi une colonie de « Garçons » presque immortels, survivants d’une guerre légendaire avec les « Filles » également presque immortelles. Une guerre dans laquelle les uns étaient maîtres du Ciel et les autres maîtres de la Terre...

Mon avis : J’ai découvert cet écrivain avec la nouvelle Reviens, Carol ! publiée dans Utopiales 2010. Très satisfait de ma lecture, c’est sans appréhension que j’ai acheté (à vraiment pas cher) et entamé la lecture de Un Monde hors du Temps. Mon enthousiasme est vite retombé. En effet, ce roman est au mieux un bon roman de hall de gare comme le classeraient volontiers certains pédants. N’allons pas jusque là.

Il n’empêche que cette œuvre compte de nombreux petits défauts qui gâchent le plaisir de la lecture :

  • Traduction peu convaincante.
  • Notions scientifiques à l’emporte-pièce.
  • Erreurs grossière dont Larry Niven semble avoir fait sa marque de fabrique (voir l’erreur de son premier roman vite corrigée mais citée en tête de celui-ci).

Une masse de planète de 1023 [1] tonnes devenue dans les mains du typographe 1023 tonnes. Masses insuffisantes l’une comme l’autre pour transformer le soleil en géante rouge. La masse du soleil étant de 2.1030, soit 20000 fois plus, cette planète n’aura qu’un effet négligeable sur l’état de l’astre [2]. Bon, admettons. Mais que doit-on penser d’un lion nain de la taille d’un grand danois ? Mais peut-être les grands danois de 1976 étaient-ils beaucoup plus petits que ceux de 2015. L’écart n’est en fait que de 10%.

En bref : Vous l’aurez compris. L’histoire n’est pas inintéressante malgré un certain nombre de défauts. Mais faire abstraction de ceux-ci ne vous fera pas percevoir ce court roman comme un chef-d’œuvre. Ne le boudez pas si, comme moi, vous le trouvez à 0,50€ sur un vide-grenier, mais ne courez pas après. Il n’en vaut pas le coup.

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko

[110 puissance 23. soit un 1 suivi de 23 zéro.

[2Imaginez les conséquences de l’impact d’un grain de plomb de 1 g sur un sac de sable de 20 kg