Accueil > Polar > Robert Bloch : L’incendiaire

Robert Bloch : L’incendiaire

samedi 6 septembre 2014, par Denis Blaizot

JPEG - 250.2 ko
L’incendiaire
Éditions NéO
1984

Quatrième de couverture :

Je m’appelle Philip Dempster. Je ne veux pas m’approcher d’elle... Elle me tend les bras, des bras déformés, tordus... Elle.. elle me tend ses lèvres... Elle veut m’embrasser...
Je hurle et ma gorge se noue à l’idée d’embrasser ce cadavre, mais elle passe les bras entre les barreaux et m’enserre, elle m’attire vers elle, approche mon visage du sien, et mon regard plonge dans l’abîme dévasté et calciné que sont ses yeux et sa bouche.
Je n’en peux plus... Je vais devenir fou... à l’aide... je vous en prie, aidez-moi... délivrez-moi de l’étreinte de cette chose, de cette chose morte qui n’arrête pas de murmurer Sauve-moi... Sauve-moi... Sauve-moi...
Ses lèvres se tendent vers moi et je suis englouti par le vice et la pourriture et la mort et le feu qui la dévore, la chaleur, le feu, la folie, à l’aide, je brûle je brûle je brûle je...
Je m’appelle Philip Dempster ; je fais des rêves horribles.
Un suspense terrifiant.

Mon avis : L’introduction est prometteuse mais surprenante : le narrateur raconte/vit un cauchemar ou il est question de lumière et de feu. Je trouve le rêve bien rendu, mais c’est une technique inhabituelle pour débuter un roman.

Roman court mais de qualité. D’aucuns me répondront : normal, c’est du Bloch ! Et c’est d’autant plus dur de faire une critique/chronique d’un bouquin écrit par l’auteur de Psychose. Car tout ce que j’ai lu de lui est bon.

Dans ce thriller, l’histoire est rondement menée. Le héros a un secret qui ne nous est révélé que dans les dernières pages. Mais ce secret qui a un impact sur le déroulement des événements n’y est pas directement lié. Quasiment tous les personnages sont soupçonnables. Il est donc difficile pour le lecteur de dénouer l’affaire avant l’écrivain. Ce roman n’est très long et il se lit rapidement. J’en redemande donc. Encore ! Je veux lire du Robert Bloch !!! (Mais ce ne sera pas pour tout de suite. Il faut d’abord que je lise tous les autres que j’ai en attente.) Malheureusement, il y a peu de titre publiés récemment. Il va donc me falloir compter sur les bouquinistes et les vides grenier. :-(
Allez ne vous laissez pas abattre. Si vous aimez les thrillers, soyez patients et fouinez les étales des libraires et bouquinistes. Vous finirez bien par en trouver. Mais surtout, souvenez-vous : ne passez pas à côté d’une bonne lecture, que ce soit en roman ou en nouvelles.

Il y en a au moins un de disponible chez les libraires : Le crépuscule des stars chez Rivages/Noir

CITRIQ
JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko