Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Keith Laumer : la cage infinie

Keith Laumer : la cage infinie

dimanche 3 novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 63.7 ko
La cage infinie
Le Masque
Science-Fiction n° 82
4e trimestre 1978

Titre original : Infinite cage, 1972

Traduction de Jacqueline HUET

Illustration de John SCHOENHERR

Édition : LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES, coll. Le Masque Science-Fiction n° 82, 4e trimestre 1978
256 pages, ISBN : 2-7024-0812-5

Quatrième de couverture :

COMME UN METEORE... AVEC DES JAMBES. Un drôle d’homme. Venu de nulle-part. Jeté dans la réalité. Fou à l’évidence. Paranoïaque, schizophrène et plus encore. Mais aussi doué de pouvoirs para-normaux qui lui ouvrent toutes les portes... avant de les réduire en miettes. De quelle dernière pluie cosmique est-il donc tombé ? De quel coin de l’univers ? Et combien de temps cette malheureuse Terre tiendra-t-elle sous les coups des mésaventures d’Adam ? Adam ? ?

Mon Avis : C’est toujours avec autant d’enthousiasme que je m’attaque à un roman de Keith Laumer (1925 — 1993), auteur américain prolifique mais très peu traduit en français. Seul 9 de ses 76 volumes ont été traduits pour le marché français. J’en suis à mon quatrième. La cage infinie est étrangement menée. Avec un côté polar noir, Laumer nous conte les mésaventures d’un homme qui ne sait pas ce qu’il fait parmi les hommes et qui apprend au fil des pages à utiliser une capacité extraordinaire : il est en permanence en relation télépathique avec l’humanité entière. Ce pourrait être un outil merveilleux, une source de pouvoir infini, sans limite... pour quelqu’un qui connaîtrait les subtilités de l’esprit humain. Notre héros enchaîne donc les idées géniales et les résultats catastrophiques puisqu’ignorant de tout, il doit aller chercher l’information dans l’esprit d’un autre quand il en a besoin. Mais encore faut-il avoir connaissance de ce besoin.

En fait ce roman est une excellente comédie de science-fiction. De lecture très facile, je l’ai dévoré en un week-end sans même m’en rendre compte. S’il pouvait en être ainsi de tous les romans et nouvelles que je peux lire

En bref : j’en redemande et je vais tenter de trouver les autres volumes disponibles en français. En attendant, je vais très certainement relire ceux qui sont déjà à ma disposition et je vous conseille chaudement cet écrivain.

De cet écrivain, j’ai également lu et apprécié :

  • L’ordinateur désordonné
  • Ultimax
  • Dinosaure plage

Mais pas forcément dans cet ordre

PNG - 13 ko
CITRIQ
JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict