Accueil > Chroniques diverses > Jean-Paul Sartre : Le mur

Jean-Paul Sartre : Le mur

dimanche 3 novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 74.1 ko

JPEG - 9.6 ko

Quatrième de couverture : Comment le conformisme bourgeois a-t-il conduit Lucien, personnage falot et artificiel, à devenir un antisémite convaincu ? Jean-Paul Sartre démontre implacablement la logique de ce cheminement dans une parodie du roman d’apprentissage, L’Enfance d’un chef, la plus longue des nouvelles de ce recueil. Dans les quatre autres, le lecteur croisera un condamné à mort pendant la guerre d’Espagne, une femme confrontée à la maladie mentale de son mari, un crime gratuit concrétisant une existence insipide et les fantasmes d’une femme mariée à un impuissant.

Ce recueil contient :

  • Le mur
  • La chambre
  • Érostrate
  • Intimité
  • L’enfance d’un chef

Mon avis : Pourquoi ai-je placé côte à côte ces deux couvertures ? Parce que j’ai lu il y a très longtemps ces cinq nouvelles dans l’édition de poche de Folio mais, cette fois, je les relis dans l’édition de la Bibliothèque de La Pléiade. Les œuvres de Sartre sont cataloguées littérature générale par opposition aux littératures de l’imaginaire que sont le polar, la Science-Fiction, le fantastique ou la fantasy. Pourtant, j’ai toujours trouvé quelque chose de fantastique, d’étrange dans les ambiances rendues par cet écrivain dans la plupart de ses textes de fiction. La première nouvelle de ce recueil en est un bon exemple.

Le mur raconte des événements ancrés on ne plus dans le réel : le narrateur est prisonnier des phalanges fascistes pendant la guerre d’Espagne. Il nous raconte sa dernière nuit avant son exécution programmée et annoncée. Quoi de plus terre à terre, réaliste ? Et pourtant, j’ai eu le sentiment de lire/regarder un épisode de La Quatrième Dimension (The Twilight Zone). Il y a en permanence une touche d’irréel, de décalé, d’anormal qui en fait pour moi un excellent texte fantastique.

J’ai également lu : Toutes ses œuvres romanesques, quasiment tout son théâtre et certaines de ses œuvres philosophiques majeures, et toujours avec autant de plaisir. Ne passez pas à côté.

PNG - 2.7 ko
Retrouvez d’autres chroniques sur Citriq

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

JPEG - 14.9 ko
Challenge « Je lis des nouvelles et des novellas »
Ce challenge a couru du 12/12/12 au 11/12/13