Accueil > Bande dessinée > Katou : Là où dansent les morts

Katou : Là où dansent les morts

vendredi 1er novembre 2013, par Denis Blaizot

Adaptation en deux volumes du roman éponyme de Tonny Hillerman (1925 - 2008)

JPEG - 85.1 ko

Synopsis :
Depuis la nuit des temps, les tribus Navajos et Zuñis rivalisent... Quand un Navajo est accusé du meurtre du dieu de feu Zuñi, le calme apparent de la réserve semble compromis, d’autant qu’un tabou ancestral a été violé.

JPEG - 80.2 ko

Mon avis : Cette adaptation m’a déçu.

Lecteur de tout ce qui a été publié de Tony Hillerman en français - C’est-à-dire l’intégralité de ses œuvres de fiction - , je n’ai pas eu le sentiment de me replonger dans ce monde navajo décrit par le romancier. Je ne critiquerai pas la trame, ayant lu le roman à sa sortie en France il y a plus de vingt-cinq ans. Mais l’ambiance n’y est pas. Les couleurs sont termes, en total désaccord avec l’image qu’en donne l’écrivain dans son roman(et dans Hillerman Country illustré de photographies réalisées par son frère dans cette superbe région) . Dans la bande dessinée, j’ai eu l’impression que toute l’histoire se déroulait durant une journée d’hiver sombre et nuageuse même quand le dessinateur nous restituait un coucher de soleil sur les mesas des Four-Corners ou un paysage sous un ciel bleu. Le héros, Joe Leaphorn, nous est présenté sous les trait d’un grand baraqué façon Steven Seagale avec un nez de boxeur alors qu’il est censé être plus petit et plus fluet mais surtout proche de la soixantaine.

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko