Accueil > Bande dessinée > Le sang des immortels (BD)

Le sang des immortels (BD)

samedi 6 novembre 2021, par Denis Blaizot

Scénariste : Françoise Ruscak
Illustrateur : Francesco Trifogli
Titre français : Le sang des immortels
D’après le roman de : Laurent Genefort Laurent Genefort Né en 1968, Laurent Genefort se consacre aux littératures de l’Imaginaire depuis l’âge de vingt ans. Il est alors le plus jeune auteur de la mythique collection « Anticipation » dans laquelle il écrira une vingtaine de romans. À son départ du Fleuve Noir, il inaugure le premier volet d’un livre-univers avec la parution d’Omale, considéré comme l’un des plus grands cycles de la science-fiction française. Plus récemment, il a publié Hordes, une trilogie de dark fantasy chez Bragelonne et participé à la création d’un jeu vidéo pour le compte d’Ubisoft. Avec le Sang des Immortels, il nous propose une fantastique réécriture de la quête du Graal, dans un univers riche et exotique qui n’est pas sans rappeler un certain Avatar.
Éditeur : Les humanoïdes associés
Année de parution : 13/10/2021 2021
ISBN : 9782731650280

Quatrième de couverture :

Et si la clé de la vie éternelle n’était distante que de quelques systèmes planétaires ? Une expédition hétéroclite est envoyée sur Verfébro, à la recherche d’un fabuleux élixir. Celui-ci est supposé couler dans les veines d’une féroce espèce locale : les Dracs. Coûte que coûte, en dépit des dangers mortels et des sabotages suspicieux, les membres de l’expédition feront tout pour percer les mystères que renferme cette planète.

Lire un extrait

Mon avis : C’est avec d’autant plus de plaisir que j’ai découvert cette BD que je ne connais pas le roman de Laurent Genefort Laurent Genefort Né en 1968, Laurent Genefort se consacre aux littératures de l’Imaginaire depuis l’âge de vingt ans. Il est alors le plus jeune auteur de la mythique collection « Anticipation » dans laquelle il écrira une vingtaine de romans. À son départ du Fleuve Noir, il inaugure le premier volet d’un livre-univers avec la parution d’Omale, considéré comme l’un des plus grands cycles de la science-fiction française. Plus récemment, il a publié Hordes, une trilogie de dark fantasy chez Bragelonne et participé à la création d’un jeu vidéo pour le compte d’Ubisoft. Avec le Sang des Immortels, il nous propose une fantastique réécriture de la quête du Graal, dans un univers riche et exotique qui n’est pas sans rappeler un certain Avatar. dont elle est l’adaptation. Merci donc aux éditions Critic et Les humanoïdes Associés.

Au printemps j’avais déjà eu le privilège de découvrir un autre roman de cet écrivain adapté en BD : Peaux-épaisses des mêmes éditeurs, mais pas du tout la même équipe artistique. Et je ferai le (seul et unique) même reproche : le graphisme de la couverture est nettement différent de celui de l’intérieur. Mais là au moins, c’est le même dessinateur qui est au crayon dans les deux cas. Le dessin est sympa et les couleurs agréables, bien que, sur certaines planches, je l’es aurais aimé un peu plus pétantes.

Et le scénario ? Comme je vous le disais, je ne risque pas de le comparer avec le roman. Tient-il la route ? Je dirai oui même si ça fait un peu trop attendu pour certains événements. Trop classique, quoi. Ah ! Si ! Il y a un petit truc qui me chagrine : à la fin de l’album, il y a une section intitulée Voyage sur Verfébro qui décrit la planète et un certain nombres d’éléments juste esquissés dans la partie BD. Verfébro serait une planète océan à la surface de laquelle flotte et dérive un gigantesque radeau constitué de déchets organiques et de racines de plantes et d’algues. OK ! mais dans ce cas, je ne comprends pas pourquoi nos héros croisent autant de rochers, de plages de sable fin, de fleuve tumultueux... et un volcan. Bref, les paysages que vous admirez pendant toute l’histoire ne sont pas en accord avec la description de la planète qui est faite après. C’est du moins mon ressenti.

En bref : Une BD très agréable qui me donne envie de découvrir à la fois le roman de Laurent Genefort Laurent Genefort Né en 1968, Laurent Genefort se consacre aux littératures de l’Imaginaire depuis l’âge de vingt ans. Il est alors le plus jeune auteur de la mythique collection « Anticipation » dans laquelle il écrira une vingtaine de romans. À son départ du Fleuve Noir, il inaugure le premier volet d’un livre-univers avec la parution d’Omale, considéré comme l’un des plus grands cycles de la science-fiction française. Plus récemment, il a publié Hordes, une trilogie de dark fantasy chez Bragelonne et participé à la création d’un jeu vidéo pour le compte d’Ubisoft. Avec le Sang des Immortels, il nous propose une fantastique réécriture de la quête du Graal, dans un univers riche et exotique qui n’est pas sans rappeler un certain Avatar. et les autres travaux de Françoise Ruscak et Francesco Trifogli. À suivre donc.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict