Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > J.R.R. Tolkien : Les enfants de Húrin

J.R.R. Tolkien : Les enfants de Húrin

samedi 4 septembre 2021, par Denis Blaizot

Auteur : J.R.R. Tolkien

Titre français : Les enfants de Húrin

Titre original : The Children of Húrin (2007 2007 )

Christopher Tolkien (Éditeur scientifique)

Delphine Martin (Traducteur)

Alan Lee (Illustrateur)

Éditeur : CHRISTIAN BOURGOIS EDITEUR

Année de parution : 2008 2008

ISBN : 9782267019650

Quatrième de couverture :

Des milliers d’années avant « Le Seigneur des anneaux », la Terre du Milieu est en proie aux luttes entre Morgoth, le premier Seigneur Ténébreux, et les Elfes, alliés aux Hommes. C’est contre Túrin et Niënor, les enfants de Húrin, que Morgoth va lancer une terrible malédiction, les contraignant à une vie malheureuse et errante, pour se venger du héros qui a osé le défier.

« Les enfants de Húrin », œuvre entreprise par Tolkien au cours de la Première Guerre mondiale , s’adresse aux lecteurs du « Seigneur des anneaux » qui retrouverons le souffle de ce roman dans l’histoire de Túrin, héros humain qui cherche sa place parmi les Elfes et les Hommes dans un monde en guerre ; trompé par le destin, il lutte de manière spectaculaire et tragique contre Morgoth, nous faisant découvrir un passé méconnu de la Terre du Milieu.

Mon avis : J’avais lu, il y a de nombreuses années, Le seigneur des anneaux, Bilbo, le Silmarillion, les contes inachevés et avait plutôt apprécié. C’est donc avec confiance, moi qui n’aime pas la fantasy, que j’ai entrepris la lecture des Enfants de Hùrin. J’ai peut-être eu tort.

D’accord ! Les goûts changent avec les années, mais... à ce point là !

Une préface sans grand intérêt pour situer ce roman dans l’ensemble de l’œuvre. Une introduction signée de Christopher Tolkien, qui a mis au propre le manuscrit. Et, enfin le début du roman.

Roman qui commence par une généalogie digne des sagas scandinaves. Et qui de ce point de vue est réussie.. Mais qu’est-ce que c’est ch... Après ça va mieux. Sur quelques pages Tolkien nous parle de Hùrin et de sa famille. Bien. Puis il part à la guerre. Et là. Baston ! J’ai pas aimé. Etc. Etc.

En bref : Décidément ce livre n’est pas fait pour moi. J’ai lu en plusieurs endroits qu’il devrait plaire à ceux qui ont aimé le Simarillion ou les Contes inachevés. Hé bien, j’ai aimé ces deux-là mais pas celui-ci. Les goûts changent avec les années, mais non. Pas à ce point. Il ne m’aurait pas plu non plus à l’époque où j’ai lu les autres œuvres Tolkien.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio