Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Vernor Vinge : Les enfants du ciel

Vernor Vinge : Les enfants du ciel

samedi 2 novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 50.2 ko
Les enfants du ciel
Éditions Robert Laffont
Ailleurs et Demain
2012

Titre original : The Children of the Sky (2011)
Suite de Un feu sur l’abîme

Présentation :

Issus du peuple Straumli, Joanna et Jeffri, encore enfants, ont fui à travers la Galaxie une Perversion quasi divine éveillée par une expédition imprudente. La Perversion a détruit des civilisations entières. Mais le navire portant les deux enfants a réussi à gagner la Lenteur, une région où les systèmes informatiques les plus performants, et même les si lentes intelligences biologiques, subissent une perte de leurs facultés. Et il a atteint une planète dont le développement est comparable à celui de notre Moyen Âge, habitée par des meutes de chiens intelligents, les Dards. Dix ans plus tard, ayant survécu aux conflits féodaux des Dards, Joanna et Jeffri ont été rejoints par Ravna et son vaisseau. Ravna tire de leur hibernation les derniers rescapés Straumli, les enfants du ciel. Ceux-ci, ayant grandi sous sa tutelle, sont devenus, avec leur science et leur technologie, l’enjeu majeur des querelles des Dards. Tandis que la Perversion fonce vers la planète à la vitesse de la lumière... Mais si la frontière de la Lenteur se déplace, elle peut fondre sur eux en quelques mois.

Mon avis : S’intégrant à un ensemble appelé « Zone of Thought », Les enfants du ciel est la suite de Un feu sur l’abîme paru en France chez le même éditeur. Par contre ces deux volumes sont indépendants de Au tréfonds du ciel. Il en découle que seule la lecture de Un feu sur l’abîme est conseillée sans être obligatoire. Il en découle sans doute cette situation un certain mécontentement de lecteurs qui s’attendaient à du pur Space-opera à l’image des deux autres romans. Il n’en est rien. On est ici en plein Planet-Opera. Mais ceux qui ont apprécié le premier volet devraient être heureux de retrouver les héros de celui-ci dans de nouvelles aventures où nous les suivons dans la construction d’une culture inter-raciale : Les humains et les « Dards » sauront-ils coopérer pour progresser ? Quelques personnes m’avaient pis en garde au vu des avis mitigés voire négatifs lus sur des sites anglophones. Je suis heureux de ne pas les avoir écoutés. J’ai pris beaucoup de plaisir cette lecture et j’attends la suite avec impatience. Relative, quoiqu’il en soit, puisque Vernor Vinge a laissé s’écouler près de vingt ans entre ces deux tomes.

Je le recommande chaudement.

J’ai également lu de cet auteur :

  • Au tréfonds du ciel
  • Les Traquenards de Giri
  • Rainbows End
  • Un feu sur l’abîme
  • Cookie Monster
PNG - 2.7 ko
Retrouvez d’autres chroniques sur Citriq

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko