Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > J. J. Abrams & Doug Dorst : S.

J. J. Abrams & Doug Dorst : S.

mercredi 11 août 2021, par Denis Blaizot

Auteur : J. J. Abrams & Doug Dorst

Titre français : S.

Titre original : S. (2013 2013 )

Éditeur : Michel Lafon

350 pages

Date de parution : 09/01/2014 2014

ISBN : 9782749920696

Présentation par l’éditeur :

Une étudiante ramasse un livre égaré. À l’intérieur, une série de notes révèlent un lecteur captivé. La jeune femme annote le livre à son tour, puis le repose à l’endroit où le lecteur inconnu l’a laissé. Ainsi commence un chassé-croisé qui va entraîner les deux étudiants – Eric et Jennifer – dans une aventure inouïe.

L’auteur du roman est V.M. Straka, l’écrivain le plus énigmatique du xxe siècle. Il a fasciné des milliers de personnes avant de mourir assassiné en 1946, sans que nul n’ait jamais découvert son identité.

La clé de son mystère se trouve-t-elle dans son dernier ouvrage – Le Bateau de Thésée – que les deux étudiants passent au crible ? C’est l’histoire de S., un homme qui a perdu la mémoire et se retrouve embarqué de force sur un étrange bateau à l’équipage monstrueux, avec une seule idée en tête : survivre pour trouver qui il est.

Eric et Jennifer sont prêts à tous les sacrifices pour lever le voile sur cet écrivain de génie. Ils ne sont pas les seuls…

Mon avis : Ce livre — ou devrais-je dire cet objet — m’a fait de l’œil hier chez le bouquiniste. Joli coffret, quatrième de couverture énigmatique, et cello de protection (livre neuf oblige) pour me refuser une exploration plus approfondie. Ni une ni deux, un petit tour sur internet pour plus d’info... et je craque. Demi-tour. Je vais l’acheter et 15 € en moins dans le porte-monnaie.

Bien m’en a pris. Je ne sais pas encore si je vais apprécier l’histoire mais le concept est intéressant et original... même s’il m’a rappelé par certains côtés l’affaire Prentice, autre objet incongru dans une bibliothèque paru dans les années 70. Avec toute fois une différence notable. Dans celui-là, le lecteur menait l’enquête pour découvrir l’assassin à partir de tout un tas de documents : photos déchirées, coupures de presses, lettres et leurs enveloppes, etc. Ici, le lecteur est invité à lire un livre — un roman pour être plus exact — dont les pages sont surchargées de notes et messages, et entre lesquelles sont glissées des lettres, des cartes postales, un plan sur serviette en papier de restaurant, etc. Le tout constituant une deuxième histoire. Deux romans pour le prix d’un ! :-)

L’objet est plutôt réussi. Tout y est : taches, tampons dateurs pour les retours en bibliothèques, mauvaises photocopies, cartes glissées dans les pages. Il ne lui manque qu’un vrai séjour dans le sac à dos d’un trimardeur pour faire authentique jusqu’à la tache de café. Rien que pour ça, je suis heureux de l’avoir découvert. Reste à le lire.

Et je dirais que pour moi, lire ce livre est le plus dur. En effet, je n’ai trouvé aucun intérêt à l’histoire... Enfin ! aux histoires. Puisque vous pouvez suivre en parallèle ou pas, le roman « Le bateau de Thésée » et l’ensemble des notes laissées dans les marges par deux lecteurs imaginaires. Ni l’un ni l’autre n’ont retenu mon attention et j’ai très vite abandonné.

En bref : Un très bel objet, mais un roman que je n’ai pas lu jusqu’au par manque de motivation, le style de l’auteur n’ayant pas réussi à me donner envie.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio