Accueil > Chroniques diverses > Maja Lunde : Une histoire des abeilles

Maja Lunde : Une histoire des abeilles

dimanche 30 septembre 2018, par Denis Blaizot

JPEG - 28.8 ko

Auteur : Maja Lunde
Titre : Une histoire des abeilles
Titre original : The history of Bees
ISBN : 2266284355
Éditeur : POCKET
Date de parution en poche : 16/08/2018  

Quatrième de couverture :

Angleterre, 1852  . Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Mais la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : décidé à impressionner son unique fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.
Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils s’est converti au végétarisme et rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée chaque jour un peu plus par l’inquiétante disparition des abeilles ?
Chine, 2098. L’Effondrement de 2045 a laissé la planète exsangue. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser les fleurs à la main. Pour son petit garçon, elle rêve de l’avenir réservé à l’infime élite. Seulement, un jour, Wei-Wen tombe dans le coma après s’être aventuré seul dans une forêt… Afin de comprendre ce qui est arrivé à son fils, Tao se plonge aux origines du plus grand désastre de l’humanité.

Mon avis : À la dernière masse critique de Babelio, j’ai postulé pour ce roman de Maja Lunde, succès international que les éditions Pocket veulent bien nous faire découvrir en édition de poche cet automne. Et J’ai eu la chance de le recevoir. Merci.

J’aimerai avoir quelque chose de négatif sur ce livre pour prouver que je suis indépendant. Raté ! Je n’ai que du bien à en dire. Et pourtant. Je n’aime pas :

  1. les romans où plusieurs histoires s’entremêle,
  2. les romans racontés à la première personne,
  3. les romans de littérature générale. Ce roman remplit ces trois critères, mais je l’ai adoré. C’est même la première fois depuis très longtemps que je termine la lecture d’un roman en moins d’une semaine. D’habitude, je lis plusieurs choses en même temps. Eh bien ! là ! J’ai tout mis de côté.

D’un côté William, en 1852  , qui cherche désespérément à inventer ou découvrir quelque chose qui donne un sens à sa vie. Mais la médiocrité de son environnement le rend dépressif et le mène toujours à l’échec, jusqu’à sa ruche révolutionnaire... inventée peu de temps avant lui par un américain. L’une de ses fille finira par émigrer aux États-Unis emportant les plans de la fameuse ruche.
Dans un deuxième temps : 2007, George, un descendant de william, est apiculteur. Il est victime de la CCD, la disparition massive et subite des abeilles.
Enfin, Chine, 2098. Une jeune femme perd son fils victime d’un choc anaphylactique : une allergie au venin d’abeille. Ce sera un tournant dans sa vie et dans celle de millions d’autres. Elle redécouvre et fait redécouvrir au monde entier le livre écrit par le fils de George sur les abeilles et l’apiculture.

Oui, ces trois destins sont liés par un peu plus que les abeilles, n’en déplaisent à certains critiqueurs, lecteurs peu attentifs.

En bref : Lisez-le. Il le vaut bien.

PNG - 13 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict