Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Laurent Genefort : Spire III — Ce qui révèle

Laurent Genefort : Spire III — Ce qui révèle

samedi 4 août 2018, par Denis Blaizot

Laurent Genefort : Spire III — Ce qui révèle

Titre : Spire III — Ce qui révèle
Auteur : Laurent Genefort Laurent Genefort Né en 1968, Laurent Genefort se consacre aux littératures de l’Imaginaire depuis l’âge de vingt ans. Il est alors le plus jeune auteur de la mythique collection « Anticipation » dans laquelle il écrira une vingtaine de romans. À son départ du Fleuve Noir, il inaugure le premier volet d’un livre-univers avec la parution d’Omale, considéré comme l’un des plus grands cycles de la science-fiction française. Plus récemment, il a publié Hordes, une trilogie de dark fantasy chez Bragelonne et participé à la création d’un jeu vidéo pour le compte d’Ubisoft. Avec le Sang des Immortels, il nous propose une fantastique réécriture de la quête du Graal, dans un univers riche et exotique qui n’est pas sans rappeler un certain Avatar.


Éditeur : Critic
Pages : 308
ISBN : 2375790480
Prix : 18 €

Quatrième de couverture :

Pour la Spire, l’âge d’or a commencé. Ses concurrentes la laissent en paix, et sa puissance ne cesse de grandir. Mais pour les navis travaillant pour elle, c’est une autre affaire.La Ligue qui les représente est en charpie. Le fossé se creuse malgré les efforts de Lenoor et d’Hummel, les fondateurs, pour contrer Mathy et son redoutable Buro. Sauront-ils résister aux dangers extérieurs qui guettent, sauront-ils conserver l’âme de la compagnie qui lentement se meurt ? Ou n’est-il pas déjà trop tard ?

Mon avis : Et voilà ! j’ai fini de lire le troisième volet de la trilogie de Laurent Genefort Laurent Genefort Né en 1968, Laurent Genefort se consacre aux littératures de l’Imaginaire depuis l’âge de vingt ans. Il est alors le plus jeune auteur de la mythique collection « Anticipation » dans laquelle il écrira une vingtaine de romans. À son départ du Fleuve Noir, il inaugure le premier volet d’un livre-univers avec la parution d’Omale, considéré comme l’un des plus grands cycles de la science-fiction française. Plus récemment, il a publié Hordes, une trilogie de dark fantasy chez Bragelonne et participé à la création d’un jeu vidéo pour le compte d’Ubisoft. Avec le Sang des Immortels, il nous propose une fantastique réécriture de la quête du Graal, dans un univers riche et exotique qui n’est pas sans rappeler un certain Avatar.

 : Spire [1]. Et je suis satisfait de ma lecture. Que dire d’autre, sans « spoiler », que nous continuons à découvrir les aventures et mésaventures des membres de la spire, fondateurs ou non. Et comme nous le verrions, je pense, dans une société réelle, les bonnes intentions de départ des créateurs finissent par être laminés par les buts mercantiles de quelques-uns.

C’est du Space Op de la première à la dernière page. Et n’en déplaise à M. Genefort, j’en redemande. Ça tombe bien il s’est laissé un beau « cliffhanger » comme on appelle ça de nos jours... ça y est, je fait mon vieux schnock. :-P Plus sérieusement, lers dernières pages ouvrent sur une suite possible.

En bref : Je ne vais pas, par ce beau soleil, passer mon après-midi à vous faire, comme certains savent si bien le faire, un résumé du roman sous prétexte de vous donner envie de le lire. Non. Je ne peux dire qu’une chose : Lisez-le ; il en vaut la peine.

P.S. : En fait, j’ai deux choses à dire. Euh !!! Non. Trois. :-)

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio


Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict