Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Roger Zelazny : 24 vues du mont Fuji, par Hokusaï

Roger Zelazny : 24 vues du mont Fuji, par Hokusaï

dimanche 31 décembre 2017, par Denis Blaizot

JPEG - 70.2 ko
24 vues du mont Fuji, par Hokusai
Roger Zelazny
ISBN : 2843449243
Éditeur : LE BÉLIAL’ (31/08/2017)

Quatrième de couverture :

Son époux est mort. Ou disons qu’en tout cas, il n’est plus en vie… Pour Mari, le temps du deuil est venu. Un double deuil…
Armée d’un livre, Les Vues du mont Fuji, par Hokusai, elle se met dans les traces du célèbre peintre japonais afin de retrouver vingt-quatre des emplacements depuis lesquels l’artiste a représenté le volcan emblématique — autant de tableaux reproduits dans l’ouvrage. Un pèlerinage immersif, contemplatif, au cœur des ressorts symboliques de cette culture si particulière, un retour sur soi et son passé. Car il lui faut comprendre… et se préparer. Comprendre comment tout cela est arrivé. Se préparer à l’ultime confrontation. Car si son époux n’est plus en vie, il n’en est pourtant pas moins présent… Là. Quelque part. Dans un ailleurs digital. Omnipotent. Infrangible. Divin, pour ainsi dire…

Mon avis : Je ne vais pas faire une critique bien longue d’un texte aussi cours. 126 pages, ce n’est pas énorme. Une grosse nouvelle plus qu’un court roman. Mais qui vaut le détour.

Ce récit commence comme un voyage mystique croisé avec un voyage initiatique et de commémoration, de souvenir. Mais très vite, une touche de science-fiction mâtinée fantastique se glisse entre les lignes. Ou ce ne serait pas du Zelazny. Et c’en est du bon. Mais qui risque de dérouter ceux qui ne connaitraient de lui que les Princes d’Ambre. Non, ici pas de (super-)héros aux super-pouvoirs. Non, juste une femme en fin de vie qui fait le tour du mont Fuji à pied sur les pas du peintre Hokusai que son mari « défunt » lui a fait découvrir il y a de nombreuses années.

Nous avons donc à faire à un conte calme sur la mort et la fin de vie... et un peu l’au-delà. Le plus grand texte de Zelaeny à mon sens.

En bref : N’hésitez pas à le lire. Mais il peut plaire d’avantage à ceux qui n’aiment pas la SF qu’aux amateurs du genre... à ceux qui ne connaissent pas Zelazny qu’à ses admirateurs convaincus.

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio

CITRIQ