Accueil > Chroniques diverses > Kurt Vonnegut jr : Nuit noire

Kurt Vonnegut jr : Nuit noire

jeudi 12 février 2015, par Denis Blaizot

JPEG - 258 ko
Nuit noire
Éditions Le Sagittaire
Collection Contre-Coup (N°7)
1976

Quatrième de couverture : Seul dans sa cellule, surveillé jour et nuit,
Howard Campbell junior attend la sentence des Israéliens.
Mais Campbell est-il coupable ?
Est-il vraiment l’Américain nazifié qui, de Berlin,
lançait sur les ondes l’appel à la solution finale,
le premier propagandiste du Reich après Goebbels ?
N’est-il pas plutôt un espion infiltré par les Alliés
au cœur même de l’empire hitlérien ?

Mon avis : Une fois n’est pas coutume. Aujourd’hui je chronique un roman de littérature générale. Hé oui ! Comment je me suis retrouvé avec cet OLNI dans ma bibliothèque ? Tout simplement parce que Vonnegut est réputé pour ses œuvres de SF et que j’ai eu l’occasion d’acheter celui-là 50cts. Et je ne le regrette pas.

De quoi s’agit-il ? Des mémoires d’un homme d’origine américaine ayant toujours vécu en Allemagne de sa naissance à la chute du troisième reich. Contacté par les services secrets américains, il va transmettre des informations à l’armée américaine camouflés dans ses messages radiophoniques. Car il est animateur radio à Berlin. Et que fait un animateur radio à Berlin pendant la seconde guerre mondiale ? Il fait de la propagande pour les nazis.

Résumé comme cela, on pourrait penser qu’il s’agit d’un Nième livre sur le nazisme, mais il n’en est rien. C’est en fait un roman existentialiste à la façon de La Nausée de Jean-Paul Sartre ou L’accident de Armand Hoog. Le héros/narrateur raconte ses souvenirs et remet en cause les grands événements de sa vie qui l’ont amené là. Tous ses souvenirs donnent-ils un sens à sa vie et lui donnent-ils également l’envie de continuer à vivre ?

En bref : Un très bon roman que je ne saurais que vous conseiller de lire. Vous aurez d’ailleurs très certainement beaucoup moins de mal à le trouver (d’occasion uniquement) en 10/18 que cette collection éphémère des éditions du Sagittaire.

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko