Accueil > Chroniques diverses > Didier Daeninckx : Cannibale

Didier Daeninckx : Cannibale

dimanche 3 novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 19.4 ko

Quatrième de couverture : 1931, l’Exposition coloniale. Quelques jours avant l’inauguration officielle, empoisonnés ou victimes d’une nourriture inadaptée, tous les crocodiles du marigot meurent d’un coup. Une solution est négociée par les organisateurs afin de remédier à la catastrophe. Le cirque Höffner de Francfort-sur-le-Main, qui souhaite renouveler l’intérêt du public, veut bien prêter les siens, mais en échange d’autant de Canaques. Qu’à cela ne tienne ! Les « cannibales » seront expédiés.

Mon avis : J’ai découvert Didier Daeninckx récemment avec Voiles de mort publié dans la collection des petits polars du Monde. Convaincu par le style de l’auteur je n’ai pas hésité à dépenser 50cts sur un vide-grenier pour Cannibale. Les conditions de voyage, d’hébergement, l’envoi d’un contingent en Allemagne, tout cela est vrai. L’auteur vous plonge en quelques pages dans l’Europe colonialiste de l’avant-guerre. La seule partie inventée est l’évasion du Jardin d’acclimatation de Vincennes et les pérégrinations de nos deux héros dans Paris. Quelle réussite ! Didier Dæninckx fait partie maintenant des auteurs que je vais lire régulièrement.

Pour en savoir plus sur les Kanak de l’exposition coloniale de 1931.

PNG - 13 ko

PNG - 2.7 ko
Retrouvez d’autres chroniques sur Citriq

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

JPEG - 14.9 ko
Challenge « Je lis des nouvelles et des novellas »
Ce challenge a couru du 12/12/12 au 11/12/13