Accueil > Mots-clés > Écrivains > Mary Elizabeth Counselman

Mary Elizabeth Counselman

Mary Elizabeth Counselman est née le 19 novembre 1911 1911 à Birmingham, en Alabama. Elle a commencé à écrire des poèmes dès son enfance et a vendu son premier poème à l’âge de six ans. Elle a ensuite déménagé à Gainesville, en Géorgie, où son père était membre de la faculté de l’Académie militaire Riverside. Elle a fréquenté l’Université d’Alabama et l’Alabama College (aujourd’hui l’Université Montevallo).

Sa première vente a été faite à petit magazine appelé Mind Magic« . Il s’agit probablement de la nouvelle »The Devil Himself". La plupart de ses travaux a été publiée dans Weird Tales, Collier’s, The Saturday Evening Post, Good Housekeeping, Ladies’ Home Journal et d’autres magazines. Certaines de ses histoires ont bénéficié d’une adaptation TV.

Elle a commencé à écrire de la fiction étrange pour les magazines de fascicules dans les années 1930 1930 . Son récit « The Three Marked Pennies », écrit alors qu’elle était adolescente et publié dans Weird Tales en 1934 1934 , a été l’un des trois plus populaires de toute l’histoire de cette revue. Une autre histoire, « Seventh Sister », publiée dans Weird Tales en janvier 1943, est un exemple rare d’histoire vaudou écrite par une femme.

À propos de son écriture de fictions d’horreur, elle aurait déclaré : « L’effroi d’Halloween du magicien d’Oz, maladroit mais gentil, m’a toujours plu davantage que les fictions macabres et morbides de H. P. Lovecraft, de Clark Ashton Smith et des auteurs ultérieurs qui ont été influencés par leur philosophie de la mort. Mes ombres étranges débordent d’un sens de l’humour irrépressible, prêtes à rire avec (jamais de) ces mortels terrestres dont elles partageaient autrefois les peurs ».

D’après Wikipedia EN, elle aurait fait usage des pseudonymes de Charles Dubois, Sanders McCrorey et John Starr. Mais Isfdb.org n’en fait pas état.