Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Clifford D. Simak : Demain les chiens

Clifford D. Simak : Demain les chiens

samedi 2 novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 30.2 ko

Quatrième de couverture :

Qu’est-ce que l’homme ?
Qu’est qu’une cité ?
Qu’est-ce que la guerre ?
Voilà les questions que les chiens se posent, le soir à la veillée, après avoir écouté des contes fascinants mettant en scène ces mots magiques mais devenus incompréhensibles. L’homme fut-il réellement le compagnon du chien avant que celui-ci accède à l’intelligence ? Disparut-il un jour pour une autre planète en lui abandonnant la Terre ? « Non, répondent les chiens savants, l’homme ne fut qu’un mythe créé par des conteurs habiles pour expliquer le mystère de notre origine. »

Titres des nouvelles contenues dans ce recueil (publié pour la première fois en 1952) :

  1. La Cité (City, 1944)
  2. La Tanière (Huddling place, 1944)
  3. Le Recensement (Census, 1944)
  4. Les Déserteurs (Desertion, 1944)
  5. Le Paradis (Paradise, 1946)
  6. Les Passe-temps (Hobbies, 1946)
  7. Ésope (Aesop, 1947)
  8. Un moyen bien simple (The trouble with ants, 1951)

Mon avis : J’ai jusque-là toujours apprécié les œuvres de Simak que j’ai pu lire. Demain les chiens est considéré par beaucoup comme son chef-d’œuvre. Hé, bien ! N’en déplaise ceux-là, si j’ai commencé ma découverte de cet écrivain par cet ouvrage, elle se serait très certainement arrêtée là. « C’est un recueil de nouvelle et tu t’attendais à roman, » me direz-vous. Non, même pas. D’ailleurs, je préfère les nouvelles aux romans. « Les nouvelles forment un ensemble qui se veut les chroniques de l’humanité ». Non plus, j’ai adoré Les seigneurs de l’Instrumentalité de Cordwainer Smith, qui au fil des nouvelles, sont sensé nous donner un aperçu de l’histoire de l’humanité sur quelques milliers d’années. « Les invraisemblance scientifique, alors ? » Toujours pas. Ces invraisemblances scientifiques sont liées à l’ancienneté des textes écrits entre 1944 et 1951. Automatiquement, à la lecture de ces textes, vous ne pouvez que les dater des années 40-50. Ça leur fait perdre des points sur l’échelle des chefs-d’œuvre, mais ce n’est pas ça qui me fait butter sur leur lecture. Le livre refermé, j’en arrive à la conclusion que c’est avant tout une impression d’inachevé, de brouillon qui me fait ne pas aimer cette œuvre de Clifford D. Simak. Premier bouquin de cet auteur de qualité, on y retrouve les défauts de l’ouvrage littéraire de novice. Même si certains vous diront que Demain les chiens est un incontournable, je préfère vous dire que Clifford D. Simak est un auteur à lire, mais vous gagnerez à lire autre chose de lui.

De cet auteur, j’ai également lu :

  • À pied, à cheval et en fusée
  • La Confrérie du talisman
  • La planète de Shakespeare
  • Le dernier cimetière
  • Le pèlerinage enchanté
  • Le Principe du loup-garou
  • Les Épaves de Tycho
  • L’empire des esprits
  • Une certaine odeur / Eux qui marchent comme les hommes
PNG - 13 ko

PNG - 2.7 ko
Retrouvez d’autres chroniques sur Citriq

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict