Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Maurice Renard : Le Dr Lerne, sous-dieu

Maurice Renard : Le Dr Lerne, sous-dieu

vendredi 6 novembre 2015, par Denis Blaizot

PNG - 123.9 ko

JPEG - 55.2 ko

Première édition : 1908.

Quatrième de couverture : Un château sinistre, un infranchissable labyrinthe, une serre pleine de spécimens monstrueux... L’idée seule de toutes ces greffes glace l’imagination. Et Nicolas, qui erre dans cet univers d’inquiétude, du haut-le-cœur à l’effroi, de l’angoisse au seuil de la démence...
Qui donc est le docteur Lerne ? Un sous-dieu, désireux de remodeler à sa guise la nature tout entière. Et abominablement capable de le faire...

JPEG - 85.4 ko
Romans et contes fantastiques
Éditions Robert Laffont (Bouquins)
1990

Mon avis : J’ai découvert ce roman il y a déjà un paquet d’années, peu de temps après la sortie du bouquin. Et c’est avec un grand plaisir que je l’ai relu dans l’édition Marabout découverte récemment chez un bouquiniste.

Avant d’entamer cette lecture, j’ai regardé quelques chroniques sur internet. Plusieurs d’entre elles critiquaient un style un peu vieillot. Bien sûr ce n’est pas la nouveauté de l’année. Mais non, il ne faut tout de même pousser mamy dans les orties. Ceux qui trouvent son style vieillot ne doivent pas pas non plus lire Jules Verne ou les autres auteurs du XIXe siècle encore en vogue aujourd’hui.

Passons maintenant à l’histoire proprement dite. Non je ne vais pas spoiler... enfin. Je vais essayer.

Soyons clair. Maurice Renard n’est pas le premier ayant l’idée des changements de corps. L’auteur en est conscient puisqu’il cite Circé, la magicienne qui transforma les compagnons d’Ulysse en cochons. Il n’hésite pas non plus à dédier son livre à H. G. Wells qui avait publié une huitaine d’années plutôt L’Île du docteur Moreau.

Maurice Renard va très loin en imaginant des greffes en tous genres ; entre animaux, entre plantes, mais aussi inter-règne. Puis des greffes de cerveau et des transferts d’esprit d’un être vivant à un autre sans opération. Sans doute a-t-il été très surpris de découvrir que des « savants » ont tenté de mettre en application des idées approchant les siennes [1]. Mais que dirait-il du rêve développé actuellement par certains transhumanistes qui espèrent pourvoir, un jour, transférer tout l’esprit d’un humain dans un ordinateur et ainsi atteindre à un semblant d’immortalité.

En bref : Un roman à lire absolument, car en dépit d’une écriture très début XXe, le thème est toujours d’actualité et je ne suis pas certain que beaucoup d’auteurs soient allés aussi loin que lui dans cette hypothèse.

Notes : Une version pour la télévision française a été diffusée sur Antenne 2 le 28 décembre 1983 avec Jacques Dufilho, Jean-Paul Roussillon, Pierre Clementi, Dora Doll et Pierre Etaix. Le roman a été adapté par Jean-Daniel Verhaeghe sous le titre L’Etrange Château du Docteur Lerne.

Je n’en ai pas trouvé de version numérique gratuite bien que ce livre soit dans le domaine public. Par contre, il est disponible en anglais

PNG - 13 ko

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict
CITRIQ

Portfolio

  • Vladimir Demikhov - Le chien à 2 têtes
  • Brukhonenko far left, with an experiment on perfusing an isolated dog's (...)