Accueil > Polars, Thrillers et romans noirs > Ed McBain : Le sang sur le trottoir

Ed McBain : Le sang sur le trottoir

dimanche 3 novembre 2013, par Denis Blaizot

Le sang sur le trottoir
Éditions NéO
1981

Ce recueil contient :

  • Introduction, par François Guérif
  • En cinquième vitesse
  • Une surprise pour toi, mon amour
  • Rôle de composition
  • Une brune pour une rousse
  • Nature morte
  • Le roi de cœur
  • Jusqu’à la moelle
  • À toutes pompes
  • Les ennemis
  • Association d’idées
  • Le grand jour
  • Son premier coup
  • Le sang sur le trottoir
  • Le flic écrasé
  • Panique à Panama

Mon avis : Ed McBain Ed McBain est l’un des pseudo de l’auteur américain d’origine italienne Salvatore Lombino (1926 1926 -2005). Il a publié principalement du polar. Vous en trouverez en nombreux exemplaires d’occasion dans la collection Série Noire Série Noire La collection Série Noire A été crée en 1945 avec un véritable démarrage en 1948. Depuis tous les grands noms du roman policier français et étranger y sont publiés. Limitée pendant de nombreuses années au format poche et à 250 pages, elle a longtemps accueilli des romans raccourcis pour l’occasion. Cette contrainte a été abandonnée il y a maintenant quelques années. de Gallimard et pourtant ce n’est qu’aujourd’hui que je le découvre au travers d’un recueil de nouvelles paru en 1981 1981 chez NéO NéO es éditions Néo ont publié leur premier titre en 1979 et le dernier 1990.
Tous les titres ont été publiés à quelques milliers d’exemplaires. Cette collection fait partie des incontournables pour les amoureux des romans et nouvelles dans les domaines du Policier, du Thriller, de la SF et du Fantastique. Malheureusement le prix de vente de chaque volume ne pouvait qu’annoncer la mort de cet éditeur. Je me rappelle encore du prix du premier volume de Fredric Brown qui m’a fait découvrir l’auteur et l’éditeur : Homicide mode d’emploi. 38 francs pour un volume de 174 pages, en 1986, c’était un énorme trou dans mon budget d’étudiant.
.

Avec une quinzaine de pages par nouvelles en moyenne, je ne vais pas prendre le risque de me fourvoyer dans une chronique de chacun des textes. Une critique globale me parait plus pertinente.

C’est Noir, très Noir. Il n’y a peut-être que la dernière nouvelle qui se termine bien. Drogués en perdition, malades mentaux, voleurs et assassins en tous genres. Les causes de délinquances abordées dans ce recueil sont aussi nombreuses que les nouvelles. Ed McBain Ed McBain en tire le meilleur parti quasiment à chaque fois. En effet, j’ai trouvé que Une brune pour une rousse aurait gagné à être un peu plus étoffée. Toutes les autres tombent juste. Si vous aimez le Polar noir, ne passez pas à côté de Ed McBain Ed McBain .

En bref : J’en redemande. Et mon attente sera d’autant plus facile à satisfaire que les livres de cet écrivain, quelque soit le pseudo, sont très faciles à trouver d’occasion.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict


Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio