Accueil > Mots-clés > Écrivains > David Goodis

David Goodis

David Loeb Goodis fréquente brièvement l’université de l’Indiana avant de terminer ses études en journalisme à l’université Temple en 1938 1938 . Peu après, il se trouve un emploi dans une agence de publicité et, pendant ses temps libres, rédige un grand nombre de nouvelles policières pour divers « pulps » américains. Il publie son premier livre, Retour à la vie (Retreat from Oblivion), en 1938 1938 . À New York, où il déménage l’année suivante, il travaille comme scripteur dans le milieu de la radio.

La blonde au coin de la rue
1986 Editions Rivages (Noir)
Langue française
Traduit par Jean-Paul Gratias
198 pages

Pendant la première moitié des années 1940 1940 , les éditeurs rejettent systématiquement ses manuscrits. En 1942, il se rend sur la Côte Ouest et est engagé par les studios Universal. Il se marie à Los Angeles en 1943. Puis vient le succès en 1946 avec la publication de Cauchemar (Dark Passage). L’adaptation de ce récit en 1947 1947 , sous le titre Les Passagers de la nuit avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall, lui permet de signer un lucratif contrat de six ans avec la Warner Bros, mais la plupart des scénarios qu’il écrit pour le studio ne dépassent pas l’étape de la rédaction. En outre, sa vie privée s’effrite et il divorce en 1948 1948 . De retour à Philadelphie en 1950 1950 , il s’occupe de ses parents et de son frère schizophrène, puis sombre dans l’alcool. Cette version de l’écrivain maudit relèverait toutefois de la légende d’après l’enquête biographique de Philippe Garnier.

David Goodis doit son succès en France à l’adaptation de plusieurs de ses livres au cinéma :

  • Tirez sur le pianiste par François Truffaut en 1960 1960
  • La lune dans le caniveau
  • Rue barbare
  • etc.

(Source : Wikipedia)