Accueil > Fourre-tout > Glossaire pour les bibliophiles

Glossaire pour les bibliophiles

jeudi 21 novembre 2013, par Denis Blaizot

Ce glossaire n’est probablement pas exhaustif, mais il regroupe les termes les plus couramment usités qui me soient venus à l’esprit. Faites en bon usage.

Bradel : du nom de son inventeur. Reliure réalisée en montant à part la couverture et le brochage. Sa facilité de réalisation en fait la reliure de prédilection des éditeurs. Moins solide que la reliure traditionnelle, elle est plus souple et facilite l’ouverture du livre à plat.
Broché : état d’un livre dont les pages sont collées ou les cahiers cousus. La couverture est en général constituée d’une feuille de papier plus ou moins fort, imprimée.
Cahier : ensemble de feuillets obtenu par pliage d’une feuille de papier. On ne peut réaliser plus de 6 pliages successifs quelles que soient les dimensions ou l’épaisseur de la feuille utilisée. Les 6 plis ne sont jamais utilisés en reliure car ne permettant pas un pliage soigné.
Cul de lampe : Motif décoratif imprimé dans les bas de page restés vierges. Souvent en fin de chapitre.
JPEG - 122.3 ko
Demi-peau/Demi-toile : reliure dont le dos est en toile ou en cuir et les plats généralement recouverts d’un papier fantaisie. Le matériau utilisé sur le dos doit recouvrir de un quart à un tiers. Dans la demi-peau romantique le cuir ne vient sur le plat que sur un cinquième de la largeur de celui-ci.
JPEG - 73 ko
Demi-peau avec coin : idem à la demi-peau. Les coins des plats opposés au dos sont aussi recouverts par le même matériau. On peut également réaliser des demi-toiles avec coins.
JPEG - 41.7 ko
Deuxième de couverture : face intérieure du plat de couverture de devant.
Dorure à chaud : marquage du cuir obtenu en pressant une feuille d’or avec un fer chaud. L’or reste déposé dans le motif réalisé.
Dorure à froid : marquage du cuir obtenu en le pressant avec un fer chaud. Le motif réalisé aura une teinte cuir brulé.
Dos : Le dos du livre correspond à la partie par laquelle les cahiers sont solidaires. C’est le côté qui ne s’ouvre pas.
Dos lisse : Dos ne présentant aucune aspérité par opposition au dos à nerf.
Dos à nerfs : Dos où les nerfs ou les faux-nerfs forment un relief.
Dos muet  : Dos de livre sur lequel n’apparait aucune information concernant le titre, l’auteur et la tomaison.
Épidermure : arrachement superficiel du cuir.
JPEG - 24.7 ko
Ex-libris : Vignette dessinée ou gravée que les bibliophiles collent sur la face intérieure des plats de devant et qui portent leur devise ou leur nom.
JPEG - 34.9 ko
Faux-nerfs : Petite lanière de cuir placée entre le dos du livre et le cuir de couverture. Ils sont au nombre de trois à cinq.
Faux-titre : Page précédant la page de titre sur laquelle n’apparait en général que le titre de l’ouvrage.
Fleuron : Petit ornement ajouté sur la reliure d’un livre. Par extension, Le fer à dorer utilisé pour réaliser cette décoration.
Voir les nombreux exemples proposés en bas de cette page.
Garde blanche : Page vierge précédant la page de faux-titre.
Garde de couleur : Papier de couleur ou à motif collé sur la face intérieure du plat de couverture et sur la première page de garde.
Voir les nombreux exemples proposés en bas de cette page.
Hors-texte : page imprimée à part, parfois sur un papier différent, et insérée entre deux cahiers. Il n’y a normalement rien d’écrit au dos à part la légende. A ne pas confondre avec les illustrations pleine page Imprimée dans le cahier et dont le verso est parfois laissé vierge.
In-Folio : Ce dit d’un document dont les cahiers sont constitués d’une feuille de papier pliée une fois. Le cahier est constitué de 2 feuillets soit 4 pages.
In-4°(In-quarto) : Ce dit d’un document dont les cahiers sont constitués d’une feuille de papier pliée deux fois. Le cahier est constitué de 4 feuillets soit 8 pages.
In-8°(In-Octavo) : Ce dit d’un document dont les cahiers sont constitués d’une feuille de papier pliée trois fois. Le cahier est constitué de 8 feuillets soit 16 pages.
In-16° : Ce dit d’un document dont les cahiers sont constitués d’une feuille de papier pliée quatre fois. Le cahier est constitué de 16 feuillets soit 32 pages.
In-32° : Ce dit d’un document dont les cahiers sont constitués d’une feuille de papier pliée cinq fois. Le cahier est constitué de 32 feuillets soit 64 pages.
Italien : format de livre. Livre plus large que haut.
Jaquette : chemise de protection imprimée d’un livre broché ou relié.
Jasper : Couvrir au moyen d’un brouillard noir ou coloré les tranches rognées du livre pour les rendre moins salissantes.
JPEG - 9.9 ko
Jaunissement : assombrissement du papier généralement du à l’exposition à la lumière. Très fréquent dans les papiers des années 1920-30, Il n’est observé que dans les papiers de mauvaise qualité ou très anciens.
Lettrine : Lettre capitale d’une hauteur supérieure à une ligne parfois très décorative.
JPEG - 59.4 ko
Livre : Subdivision d’un ouvrage contenant généralement plus d’un chapitre. Le découpage en livres est très souvent un choix de l’auteur qui souhaite scinder son œuvre en parties distinctes. Chaque partie formant un tout.
Marbré : Désigne un papier sur lequel un motif a été appliqué. Les papiers ainsi décorés sont utilisés en reliure pour les gardes de couleur ou les plats de couverture mais aussi pour décorer toute sorte de cartonnage. Les tranches des livres anciens sont fréquemment marbrées plus tôt que jaspées.
Massicotage : Opération consistant à passé les tranches d’un volume au massicot pour les lisser. Le résultat obtenu est équivalent à un rognage. Il ne faut pas massicoter un papier fragilisé ou bouffant.
Mors : charnière entre le dos et le plat de couverture.
Mouillures : Traces laissées par l’humidité.
Nerf : partie de la ficelle de montage qui fait saillie sur le dos du livre. Ce terme nous vient de l’époque où les livres était montés sur des lanières de cuir ou de nerf.
JPEG - 90 ko
Originale (édition) : désigne en général les volumes imprimés en premier et fréquemment numérotés.
Parchemin : A l’origine Peau préparée à pergame. Peau préparée pour l’écriture la reliure ou la fabrication d’instrument de musique à percussion et reconnaissable à son aspect translucide. Se dit aussi de papiers préparés pour imiter le Parchemin véritable.
Percaline : toile gommée travaillée pour imiter l’aspect du cuir.
JPEG - 37.1 ko
Pièce de titre : morceau de cuir collé sur le dos du livre et sur lequel est inscrit le titre de l’ouvrage et son auteur.
Plat de couverture : nom donné aux couvertures de devant et de derrière.
Première de couverture : face extérieure de la couverture de devant.
Quatrième de couverture : face extérieure de la couverture de derrière.
Rogné en tête : la tranche de tête a été rognée ou massicotée pour obtenir une surface bien lisse donnant moins de prise aux salissures.
Rogné trois faces : les trois tranches ont été rognées ou massicotées. On en profitera souvent pour les décorer. Dorure, encres unies, jaspées ou marbrées assorties au reste de la reliure.
Rousseurs : petites taches résultant de l’oxydation de particules d’impureté incluses dans le papier. Ne pas confondre avec le jaunissement.
Tirage de tête : volume imprimé avant le tirage normal souvent sur un papier de meilleur qualité et parfois dans un format différent. Les tirages de tête sont fréquemment réservés à un petit cercle d’amateurs entourant l’éditeur.
Tiré à part : tirage d’une partie d’un ouvrage exécuté à part du tirage normal. Fréquent pour l’illustration de frontispice ou pour faire la promotion de l’ouvrage.
Tome : Subdivision d’un ouvrage résultant souvent d’une nécessité d’impression ou d’édition. L’éditeur s’arrangeant parfois pour que tous les tomes d’un ouvrage aient la même épaisseur. voir aussi Livre et volume
Tomaison : Division d’un ouvrage en tomes. Par extension, ce dit de la pièce de cuir collée sur le dos de l’ouvrage et portant le numéro du tome.
JPEG - 90 ko
Tranches : cotés du livre montrant les extrémités des feuilles.

  • Tranche de tête : Tranche supérieure du livre.
  • Tranche de queue : Tranche inférieure du livre.
  • Tranche de gouttière : Tranche opposée au dos du livre.
Troisième de couverture : face intérieure du plat de couverture de derrière.
Vélin : Peau de veau ou de mouton préparée pour servir de support à l’écriture, à la peinture... Désigne aussi une sorte papier couché sans vergeure dont l’aspect imite la couleur et l’uni du vélin.
Vergeure : traces laissées dans le papier par les fils de laiton constituant le tamis utilisé dans la fabrication du papier à la main.
JPEG - 44.3 ko
Volume : Ouvrage après reliure . Un Volume forme un tout indivisible. voir aussi tome et Livre. Aujourd’hui, ces trois termes sont souvent considérés comme synonymes.

Portfolio