Accueil > Ebooks gratuits > Variante à l’histoire des 1000 petits moines et du petit vélo noir.

Variante à l’histoire des 1000 petits moines et du petit vélo noir.

samedi 19 juillet 2014

Un jour, les 1000 petits moines d’une abbaye décident, pour être plus près de Dieu, d’acheter des vélos rouges pour aller se promener dans la forêt.

Le lendemain, après avoir enterré leur camarade, les 111 petits moines partent se promener dans la forêt sur leurs petits vélos rouges. Pendant le trajet, ils sont doublés par un type en petit vélo noir. Et le soir, un petit moine meurt.

Le lendemain, après avoir enterré leur camarade, les 110 petits moines partent se promener dans la forêt sur leurs petits vélos rouges. Pendant le trajet, ils sont doublés par un type en petit vélo noir. Et le soir, un petit moine meurt.

Vous devinez la suite ? :)

Le lendemain, après avoir enterré leur camarade, les 101 petits moines partent se promener dans la forêt sur leurs petits vélos rouges. Pendant le trajet, ils sont doublés par un type en petit vélo noir. Et le soir, un petit moine meurt.

Le lendemain, après avoir enterré leur camarade, les 100 petits moines partent se promener dans la forêt sur leurs petits vélos rouges. Pendant le trajet, ils sont doublés par un type en petit vélo noir. Et le soir, un petit moine meurt.

Le lendemain, après avoir enterré leur camarade, les 11 petits moines partent se promener dans la forêt sur leurs petits vélos rouges. Pendant le trajet, ils sont doublés par un type en petit vélo noir. Et le soir, un petit moine meurt.

Ça vous étonne ?

Le lendemain, après avoir enterré leur camarade, les 10 petits moines partent se promener dans la forêt sur leurs petits vélos rouges. Pendant le trajet, ils sont doublés par un type en petit vélo noir. Et le soir, un petit moine meurt.

Le lendemain, après avoir enterré son camarade, le dernier petit moine part se promener dans la forêt sur son petit vélo rouge. Pendant le trajet, il est doublé par un type en petit vélo noir. Et le soir, le petit moine meurt.

Moralité ? Me direz-vous. Elle est beaucoup moins drôle quand on n’a jamais rien compris au binaire.