Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Guy Costes & Joseph Altairac : Rétrofictions

Guy Costes & Joseph Altairac : Rétrofictions

vendredi 15 avril 2022, par Denis Blaizot

Auteurs : Guy Costes & Joseph Altairac

Titre français : Rétrofictions

Éditeur : Les belles lettres (Coll. Encrage)

Année de parution : 19/09/2018 2018

ISBN : 9782251448510

2458 pages

Prix : 115,00 €

Quatrième de couverture :

Auteurs du monumental essai bibliographique Les Terres creuses (2006 2006 ) consacré aux mondes souterrains imaginaires, Guy Costes et Joseph Altairac explorent cette fois, avec Rétrofictions, les domaines de l’utopie, des voyages extraordinaires, du merveilleux scientifique et de la science-fiction ancienne, en reprenant à leur compte le concept unificateur de « conjecture romanesque rationnelle » théorisé par l’encyclopédiste Pierre Versins.

Cette entreprise ne constitue cependant pas une simple mise à jour de sa célèbre Encyclopédie de l’utopie, des voyages extraordinaires et de la science fiction (1972 1972 ) : en effet, Rétrofictions concerne exclusivement les productions francophones, mais recensées dans une perspective d’exhaustivité, à partir de 1532, date de publication du Pantagruel de Rabelais, jusqu’à la création en 1951 1951 du « Rayon Fantastique » et d’ « Anticipation », premières collections françaises de science-fiction.

L’ouvrage propose près de 5000 entrées onomastiques consacrées aux auteurs de 11000 occurrences dans des genres et sur des supports les plus divers (littérature, poésie, théâtre, bande dessinée, illustration, cinéma, radiodiffusion, carte postale, assiette ornée, etc.), œuvres dont l’appartenance à la conjecture rationnelle se trouve à chaque fois justifiée par un extrait ou un descriptif, accompagnés de données bibliographiques précises. La reproduction de plus de 1000 documents iconographiques témoigne de l’importance accordée par les auteurs à l’illustration au sens large.

Enfin, un imposant index thématique achève de faire de Rétrofictions un ouvrage de référence et un outil indispensable aussi bien à l’amateur et au collectionneur qu’au chercheur travaillant sur l’histoire et l’évolution de la science-fiction francophone sous toutes ses formes.

Mon avis : Pour 115 € — je sais. C’est pas donné — vous avez entre les mains un coffret illustré contenant deux gros volumes pour un total de 2458 pages. Et là, vous admettrez que vous en avez pour votre argent. Mais cet argent est-il bien dépensé me direz-vous. Là, je vous réponds : « Ça dépend des goûts. » Et l’illustration de couverture donne le ton. Il y est question de SF ancienne. D’aucuns diront même qu’à l’époque, ce n’était pas de la SF. Hé bien ! Pour moi, comme pour Guy Costes et Joseph Altairac, Rabelais ou Cyrano de Bergerac ont écrit de la science-fiction sans le savoir. Et ils ont donc leur place dans cette encyclopédie.

Alors qu’allez-vous y trouver ? Par ordre alphabétique, tous les auteurs francophones que Costes et Altairac ont pu identifier avec une liste de leurs œuvres qui ont leur place dans cet énorme ouvrage. Mais enfin du tome 2, vous avez aussi des index thématique alphabétique et chronologique des œuvres citées. Et au fil des pages, vous découvrirez des auteurs qui vous sont complètement inconnus et des auteurs que vous connaissez et que vous ne vous attendiez pas à y trouver.

Pour vous laisser du temps pour l’explorer, je vais me contenter d’ajouter qu’ils sont enrichis de nombreuses illustrations N&B présentant des couvertures de livres ou de revues ainsi que des pages d’illustrés.

En bref : Que du bonheur, si vous aimez les livres et la science-fiction.
Sur ce, je retourne à mon exploration de ce monument.

Les deux couvertures forment une et une seule illustration que l’on retrouve dans son intégralité sur le coffret.
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio