Accueil > Polars, Thrillers et romans noirs > Robert Sheckley : Chauds, les secrets !

Robert Sheckley : Chauds, les secrets !

samedi 22 février 2014, par Denis Blaizot

Titre original : Dead Run (1961 1961 )
Gallimard — Série noire Série Noire La collection Série Noire A été crée en 1945 avec un véritable démarrage en 1948. Depuis tous les grands noms du roman policier français et étranger y sont publiés. Limitée pendant de nombreuses années au format poche et à 250 pages, elle a longtemps accueilli des romans raccourcis pour l’occasion. Cette contrainte a été abandonnée il y a maintenant quelques années. . 1962 1962

Quatrième de couverture :
Sur le trottoir, Carlos regardait les infirmiers hisser le patient dans l’ambulance.
— Veux-tu me foutre le camp d’ici I lui cria celui qui tenait un porte-documents.
Carlos n’avait encore jamais vu d’infirmier prendre ombrage de la présence d’un badaud. « Tiens, tiens, se dit-il, ça doit être bougrement contagieux ce qu’il a, leur malade I »
S’il avait pu deviner les tortures qui l’attendaient, Carlos aurait pris ses jambes à son cou, sans demander son reste.

Mon avis : Ce roman de Robert Sheckley Robert Sheckley Robert Sheckley (1928 - 2005) fut un écrivain prolifique : 24 romans de science-fiction, 9 polars et un nombre important de nouvelles (plus de 10 recueils). est clairement estampillé espionnage. Et c’en est. Et du lourd encore. Notre héros nous ballade de Londres à Vienne en passant par Amsterdam et Paris. Et une ribambelle d’agents secrets américains et russes nous accompagne. C’est un scénario digne des plus grands films d’espionnage des années 50-60. Des coups de feu, des femmes, des lieux louches, un héros malgré lui... ou presque. Tous les ingrédients sont là et c’est un vrai plaisir de retrouver cet écrivain dans un domaine qu’il a peu fréquenté. Plus habitué à la science-fiction. Mais j’en redemande. Dorénavant, je vais regardé de plus près les collections comme la Série Noire Série Noire La collection Série Noire A été crée en 1945 avec un véritable démarrage en 1948. Depuis tous les grands noms du roman policier français et étranger y sont publiés. Limitée pendant de nombreuses années au format poche et à 250 pages, elle a longtemps accueilli des romans raccourcis pour l’occasion. Cette contrainte a été abandonnée il y a maintenant quelques années. pour le cas ou un autre de ses petits bijoux s’y soient cachés.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict