Accueil > Bande dessinée > Loki, tome 1 : Le feu sous la glace

Loki, tome 1 : Le feu sous la glace

vendredi 1er novembre 2013, par Denis Blaizot

JPEG - 83.8 ko

Scénario : Dobbs
Dessin : Benjamin Loirat
Couleurs : Simon Quemener (pour une fois que le nom du coloriste est sur le couverture...)

Synopsis :
Un moinillon habile et perspicace, un vieux poète facétieux et un guerrier sans passé. Trois prisonniers d’une société de femmes conquérantes, promis à l’esclavagisme sexuel ou au sacrifice…
Trois rescapés, opposés dans leurs convictions, bien décidés à survivre dans ces terres hostiles et primitives. Trois compagnons malgré eux, réunis par le destin pour s’approprier une ancienne relique tombée du ciel dans un déluge de feu… Alors que les dieux s’égarent en quêtes futiles et que leurs guerres intestines s’enlisent, celles que l’on nomme les Nornes, les Soeurs du Destin, décident de prendre en main le futur de tous. Dieux, géants, monstres et mortels entreront dans l’ère de l’Épée et de la Hache lorsque Loki, le dieu malin, s’éveillera. Tous s’avanceront alors sur la voie du Ragnarok, le commencement de la fin.

Mon Avis : La suIIIIITEU ! Je veux la suite.

Pas de problème. À la lecture de ce volume, on sait qu’il s’agit d’un premier tome. Mais quel tome ! Bien que les couleurs soient très sombres et donnent l’impression que l’ensemble se passe de nuit, elles sont parfaitement dans le ton du récit. Sans être expert de la mythologie scandinave, j’ai le sentiment d’en retrouver l’ambiance... surchargée de façon appropriée des amazones et des loup-garous.

Le dessins est agréable et, surtout, le cadrage est adapté au dynamisme du récit : des cases longues ou hautes et très serrées pour les scènes d’action et des cadrages plus larges pour les temps plus calmes.

Le scénario, bien mené, est soutenu par des dialogues peu intrusifs qui laissent au lecteur le temps de s’approprier le récit.

En bref, une BD que ne renieraient certainement pas les ténors de cet art...

Je la recommande chaudement.

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict