Accueil > Bande dessinée > Les brigades du temps, tome 1 : 1492, à l’ouest rien de nouveau (...)

Les brigades du temps, tome 1 : 1492, à l’ouest rien de nouveau !

vendredi 1er novembre 2013, par Denis Blaizot

De l’uchronie, oui. Mais de l’uchronie pleine d’humour.

JPEG - 116.5 ko

Scénario de Kris et dessins de Bruno Duhamel.

Résumé : « Notre avenir est aux mains du passé », telle est la devise des agents Ukroniens. leur mission est de protéger l’Histoire des modifications que pourraient causer les voyages dans le temps, et, le cas échéant, de lui redonner un déroulement le plus proche possible de l’histoire officielle, afin que l’avenir de l’humanité ne soit pas compromis. Mais c’est un métier dangereux, et les pertes sont parfois importantes. Du coup, quand le général responsable du centre de contrôle découvre que Christophe Colomb s’est fait tuer en débarquant en Amérique et que commence une uchronie dans laquelle l’Amérique n’est pas découverte, il ne dispose pour redresser le cours de l’histoire que d’un agent caractériel aux arrêts de rigueur et d’un débutant. Une fine équipe qui va devoir convaincre Martin Alonzo Pinzôn, second capitaine de l’expédition Colomb de retenter l’aventure.

Mon avis :En feuillant la BD avant d’en entamer la lecture, j’ai trouvé les couleurs un peu ternes. En fait, j’ai découvert à la lecture qu’elles se mariaient très bien avec le trait du dessin, mais, surtout, qu’elles correspondaient bien à la trame de l’histoire. Bref le style graphique que j’affectionne en Bande-Dessinée.

L’histoire ? Du moins ce qu’il reste... de la grande histoire ; de celle qu’on trouve dans les livres. Christophe Colomb et mort en découvrant les Caraïbes. Toute la trame de l’histoire est donc remise en cause par cette disparition. L’Amérique sera-t-elle découverte ? Et dans la négative, qu’adviendra-t-il du futur ? Nos héros, un novice fraîchement sorti de l’école, major de sa promo, avec la ferme intention de se choisir une mission planquée et un vieux briscard qui reprends du service pour l’occasion, forment un duo des plus improbables. L’enchaînement des situations, tantôt cocasses, tantôt sérieuses, amène le lecteur, à la fin de ce premier volet, à se demander si l’on doit parler d’aventures ou de mésaventures.

Ces deux auteurs sont pour moi une totale et très agréable découverte. Vivement la suite !

CITRIQ
JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko